La bible Maigrir à tout prix dans le bien-être

02 décembre 2016

Si nous avions une queue SI Sante Nature Innovation Répondre| Hier, 13:32 WILLIAM ELBEZ (williamelbez@hotmail.fr) Boîte de ré

Si nous avions une queue
SI
Sante Nature Innovation
 
|
Hier, 13:32
WILLIAM ELBEZ (williamelbez@hotmail.fr)
Boîte de réception
Bulletins d’informationsewilliam13090@gmail.com
Vous recevez trop de messages de Sante Nature Innovation ? Vous pouvez annuler votre abonnement
La Lettre Santé Nature Innovation par Jean-Marc Dupuis 
est un service d'information gratuit sur la santé, la nutrition et le bien-être.
Pour vous inscrire, rendez-vous ici

Pour ne plus recevoir nos messages, rendez-vous ici.

Si nous avions une queue


Chère lectrice, cher lecteur, 

Selon Esther Gokhale, une Américaine née en Inde et spécialiste de la posture, nous pouvons trouver la manière idéale de nous tenir debout en imaginant que nous avons une queue. 

Si nous nous tenons mal, c’est-à-dire les épaules voûtées en avant, le bassin basculé vers l’arrière, il est facile d’imaginer que notre queue se mettrait sous nos fesses. C’est la mauvaise posture

« Dans notre espèce, le positionnement naturel de la queue, c’est derrière, le bassin antéversé. 

Si vous faites cela, vos vertèbres s’alignent correctement les unes au-dessus des autres, les muscles se relaxent et quand vous respirez, votre dos entier bouge, stimulant la circulation. C’est comme un petit massage qui se produit toute la journée et ça vous soigne », explique-t-elle dans une conférence TED à l’université de Stanford, disponible en anglais sur Internet [1] et citée dans un très intéressant dossier paru chez notre confrère Néosanté (novembre 2016). 

Depuis que j’ai lu cela, cela m’aide beaucoup pour trouver la bonne posture et épargner mon dos. 

(la suite ci-dessous) 
Annonce spéciale

 

En cadeau : votre dossier "Spécial mal de dos"

En changeant votre alimentation, vous pouvez traiter votre mal de dos à la source, sans avoir recours aux médicaments, et donc sans effets secondaires. Dans son dernier dossier spécial, le Dr Jean-Paul Curtay, nutritionniste expert, vous livre ses conseils pour soigner votre mal de dos naturellement

Ce dossier vous est
 offert en cadeau pour tout abonnement d'essai aux Dossiers de Santé & Nutrition. 
Demandez votre dossier cadeau ici
 avant le jeudi 8 décembre. 


Suite de la lettre de ce jour : 

Assis ou debout, je me souviens qu’en aucun cas il ne faut s’asseoir sur cette « queue » imaginaire, ni l’avoir entre les jambes. 

Sa position naturelle est de partir derrière soi ! 

Vous trouvez ainsi spontanément la position favorable à votre dos ! 

Le coccyx est ce qui nous reste de notre queue

Le coccyx est le dernier os de notre colonne vertébrale, vers le bas, sous l’os pelvien. Il résulterait de la soudure de plusieurs vertèbres atrophiées et correspondrait à la queue de nos ancêtres : comme aux animaux que nous connaissons, elle leur aurait servi de balancier, de chasse-mouches et de protection naturelle des organes sexuels. Avec l’évolution, l’homme s’est mis à marcher sur deux jambes et cette protubérance a fini par régresser jusqu’à presque disparaître. 

C’est cet os qui se casse quand nous tombons brutalement sur les fesses, au ski par exemple. 

Pendant des semaines, on ne peut plus s’asseoir, c’est très douloureux. 

Marcher avec dignité

Remarquez qu’une posture droite ne vous permettra pas seulement d’éviter le mal de dos. 

Selon le Dr David O’Hare, toujours cité par Néosanté, une posture droite induit un sentiment de dignité. 

« Vous envoyez un message de dignité à votre cerveau. Lui va le traduire en dignité de pensées, de sentiments, etc. La posture influence en effet le fonctionnement du système nerveux autonome. » 

Il existe d’ailleurs des postures de vainqueur universellement adoptées. 

C’est cette posture qu’adopte celui qui atteint le sommet d’une montagne, qui vient de marquer un but, ou le manager qui affiche des résultats en croissance : les mains sur les hanches, ou croisées derrière la nuque, ou encore les bras levés au ciel. 

Ce sont des positions qui « étendent » le corps, le font paraître plus gros, à la manière des animaux qui gonflent leurs plumes ou leur jabot pour impressionner les adversaires (et les femelles). 

Des chercheurs de Harvard ont demandé à des volontaires de mimer ces postures, et de leur mesurer leurs taux de testostérone et de cortisol (les hormones de la virilité et du stress). Résultat : après deux minutes de posture de domination, le niveau de testostérone des volontaires avait augmenté de 20 % et leur niveau de cortisol avait baissé de 25 % ! 

Ils se sentaient plus forts, et plus détendus, donc plus sûrs d’eux-mêmes ! 

La position voûtée, au contraire, serait facteur de stress, l’attitude d’une personne qui souffre sans pouvoir se défendre et qui est donc obligée de faire… le gros dos. 

Quand je me promène en centre-ville, je m’émerveille souvent des efforts que chacun fait pour afficher son style, son appartenance. 

Coiffure, accessoires, voiture : chaque chose peut être exploitée pour envoyer des messages autour de soi, se faire remarquer, afficher sa réussite, son originalité. 

Même l’allure du chien – quand il y en a un – sa race et la façon dont son poil est taillé, en disent long sur le propriétaire. 

Mais imaginez si les êtres humains avaient une queue ! 

Si nous avions une queue qui dépassait dans notre dos, faisait une belle courbure, puis remontait vers le haut, en panache, ce serait un objet de fascination, d’envie, de rivalité, de jalousie, comme aucun autre. 

  • Les parents devraient apprendre à leurs enfants à bien la tenir. 

  • Les adolescents s’inquiéteraient qu’elle soit trop courte, trop longue, trop fine, trop grosse, ou encore trop ou pas assez velue ; ils s’en serviraient pour se cacher derrière… 

  • Il y aurait des médecins spécialisés, des chirurgiens esthétiques experts pour modifier leur apparence, et certaines personnes dépenseraient des fortunes pour cela. 

  • Nous aurions inventé toutes sortes de manières de porter la queue, selon les modes, les époques, avec des tailles différentes et, bien sûr, des accessoires. Les riches y mettraient certainement des anneaux en or, avec des pierres précieuses. 

Dans les livres d’histoire, nous apprendrions, avec stupéfaction, les coutumes de nos ancêtres concernant leur queue. Louis XIV, avec sa perruque poudrée, aurait certainement inventé aussi une manière excentrique d’habiller sa queue, et de la faire paraître plus longue et plus majestueuse. 

Les militaires porteraient la queue raide et bien rasée. 

Les hippies, les professeurs, prendraient un malin plaisir à laisser leur queue en bataille, traîner par terre. 

Les artistes lui donneraient des formes bizarres, des couleurs recherchées. 

Dans les salles de sport, les body-builders seraient occupés à soulever des poids toujours plus lourds avec leur queue. 

Dans les rues, les magasins, au travail, chacun épierait, convoiterait, jalouserait l’apparence de cet appendice qui, assurément, enflammerait les imaginations. Sans doute la vie en société serait-elle encore plus amusante !! 

À votre santé ! 

Jean-Marc Dupuis 

PS : Concernant le mal de dos, j’ai pensé que ces lettres pourraient aussi vous intéresser : 

Mal de dos : ne souffrez pas inutilement
Soignez votre lumbago sans médicaments
Voici comment soulager sa sciatique naturellement


****************************** 
Publicités : 

Les pieds sur terre : Les pages santé des magazines féminins vous agacent ? Regardez-donc cette vidéo. Elle ne fait pas rêver comme les images de mannequins sur papier glacé mais je peux vous dire que les conseils que vous découvrirez sont efficaces. Rendez-vous ici pour en savoir plus. 

Secrets de jeunesse pour une vieillesse heureuse : La médecine anti-âge fait actuellement des progrès étonnants. Vous pouvez en bénéficier en suivant les conseils du Docteur Hertoghe, président de l'Association Mondiale de Médecine Anti-âge. Rendez-vous ici. 

Diabète : L’assurance maladie rembourse 1,2 Mds € pour des antidiabétiques chaque année en France. Alors que ces médicaments sont potentiellement dangereux et ne traitent pas la vraie raison du diabète de type 2, la médecine naturelle a fait des progrès considérables pour soigner et guérir le diabète par l’alimentation. Découvrez comment dans cette vidéo (lien cliquable). 

****************************** 

Si vous n'êtes pas encore abonné à La Lettre Santé Nature Innovation et que vous souhaitez vous aussi la recevoir gratuitement, inscrivez-vous ici

****************************** 

Pour être sûr de bien recevoir La Lettre Santé Nature Innovation sans qu'elle se perde dans votre boîte de messagerie électronique, visitez la page suivante

****************************** 

Si vous souhaitez commenter cet article, je vous invite à le faire ici

****************************** 

Si vous pensez que ce message pourrait intéresser un ami ou un proche, n'hésitez pas à le lui transférer par email (utilisez la fonction "transférer ce message" dans votre boîte de messagerie électronique). Pour partager cet article, vous pouvez utiliser l'un des réseaux sociaux suivants : 

Partagez sur Twitter Partagez sur Facebook Partagez sur Pinterest Partagez sur Google + Partagez sur LinkedIn

****************************** 

Source : 

[1] Find your primal posture and sit without back pain: Esther Gokhale at TEDxStanford 

****************************** 

Les informations de cette lettre d'information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de cette lettre d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie. 

La Lettre Santé Nature Innovation est un service d'information gratuit de Santé Nature Innovation (SNI Editions). 
Pour toute question, rendez-vous ici

Service courrier : Sercogest, 44 avenue de la Marne, 59290 Wasquehal - France 

****************************** 

Vous recevez ce message à l'adresse williamelbez@hotmail.fr car vous avez souscrit à La Lettre Santé Nature Innovation. Si vous ne souhaitez plus recevoir cette lettre d'information gratuite sur la santé naturelle, rendez-vous sur notre page de désinscription.

 
|
Hier, 13:32
WILLIAM ELBEZ (williamelbez@hotmail.fr)
Boîte de réception
Bulletins d’informationsewilliam13090@gmail.com
Vous recevez trop de messages de Sante Nature Innovation ? Vous pouvez annuler votre abonnement
La Lettre Santé Nature Innovation par Jean-Marc Dupuis 
est un service d'information gratuit sur la santé, la nutrition et le bien-être.
Pour vous inscrire, rendez-vous ici

Pour ne plus recevoir nos messages, rendez-vous ici.

Si nous avions une queue


Chère lectrice, cher lecteur, 

Selon Esther Gokhale, une Américaine née en Inde et spécialiste de la posture, nous pouvons trouver la manière idéale de nous tenir debout en imaginant que nous avons une queue. 

Si nous nous tenons mal, c’est-à-dire les épaules voûtées en avant, le bassin basculé vers l’arrière, il est facile d’imaginer que notre queue se mettrait sous nos fesses. C’est la mauvaise posture

« Dans notre espèce, le positionnement naturel de la queue, c’est derrière, le bassin antéversé. 

Si vous faites cela, vos vertèbres s’alignent correctement les unes au-dessus des autres, les muscles se relaxent et quand vous respirez, votre dos entier bouge, stimulant la circulation. C’est comme un petit massage qui se produit toute la journée et ça vous soigne », explique-t-elle dans une conférence TED à l’université de Stanford, disponible en anglais sur Internet [1] et citée dans un très intéressant dossier paru chez notre confrère Néosanté (novembre 2016). 

Depuis que j’ai lu cela, cela m’aide beaucoup pour trouver la bonne posture et épargner mon dos. 

(la suite ci-dessous) 
Annonce spéciale

 

En cadeau : votre dossier "Spécial mal de dos"

En changeant votre alimentation, vous pouvez traiter votre mal de dos à la source, sans avoir recours aux médicaments, et donc sans effets secondaires. Dans son dernier dossier spécial, le Dr Jean-Paul Curtay, nutritionniste expert, vous livre ses conseils pour soigner votre mal de dos naturellement

Ce dossier vous est
 offert en cadeau pour tout abonnement d'essai aux Dossiers de Santé & Nutrition. 
Demandez votre dossier cadeau ici
 avant le jeudi 8 décembre. 


Suite de la lettre de ce jour : 

Assis ou debout, je me souviens qu’en aucun cas il ne faut s’asseoir sur cette « queue » imaginaire, ni l’avoir entre les jambes. 

Sa position naturelle est de partir derrière soi ! 

Vous trouvez ainsi spontanément la position favorable à votre dos ! 

Le coccyx est ce qui nous reste de notre queue

Le coccyx est le dernier os de notre colonne vertébrale, vers le bas, sous l’os pelvien. Il résulterait de la soudure de plusieurs vertèbres atrophiées et correspondrait à la queue de nos ancêtres : comme aux animaux que nous connaissons, elle leur aurait servi de balancier, de chasse-mouches et de protection naturelle des organes sexuels. Avec l’évolution, l’homme s’est mis à marcher sur deux jambes et cette protubérance a fini par régresser jusqu’à presque disparaître. 

C’est cet os qui se casse quand nous tombons brutalement sur les fesses, au ski par exemple. 

Pendant des semaines, on ne peut plus s’asseoir, c’est très douloureux. 

Marcher avec dignité

Remarquez qu’une posture droite ne vous permettra pas seulement d’éviter le mal de dos. 

Selon le Dr David O’Hare, toujours cité par Néosanté, une posture droite induit un sentiment de dignité. 

« Vous envoyez un message de dignité à votre cerveau. Lui va le traduire en dignité de pensées, de sentiments, etc. La posture influence en effet le fonctionnement du système nerveux autonome. » 

Il existe d’ailleurs des postures de vainqueur universellement adoptées. 

C’est cette posture qu’adopte celui qui atteint le sommet d’une montagne, qui vient de marquer un but, ou le manager qui affiche des résultats en croissance : les mains sur les hanches, ou croisées derrière la nuque, ou encore les bras levés au ciel. 

Ce sont des positions qui « étendent » le corps, le font paraître plus gros, à la manière des animaux qui gonflent leurs plumes ou leur jabot pour impressionner les adversaires (et les femelles). 

Des chercheurs de Harvard ont demandé à des volontaires de mimer ces postures, et de leur mesurer leurs taux de testostérone et de cortisol (les hormones de la virilité et du stress). Résultat : après deux minutes de posture de domination, le niveau de testostérone des volontaires avait augmenté de 20 % et leur niveau de cortisol avait baissé de 25 % ! 

Ils se sentaient plus forts, et plus détendus, donc plus sûrs d’eux-mêmes ! 

La position voûtée, au contraire, serait facteur de stress, l’attitude d’une personne qui souffre sans pouvoir se défendre et qui est donc obligée de faire… le gros dos. 

Quand je me promène en centre-ville, je m’émerveille souvent des efforts que chacun fait pour afficher son style, son appartenance. 

Coiffure, accessoires, voiture : chaque chose peut être exploitée pour envoyer des messages autour de soi, se faire remarquer, afficher sa réussite, son originalité. 

Même l’allure du chien – quand il y en a un – sa race et la façon dont son poil est taillé, en disent long sur le propriétaire. 

Mais imaginez si les êtres humains avaient une queue ! 

Si nous avions une queue qui dépassait dans notre dos, faisait une belle courbure, puis remontait vers le haut, en panache, ce serait un objet de fascination, d’envie, de rivalité, de jalousie, comme aucun autre. 

  • Les parents devraient apprendre à leurs enfants à bien la tenir. 

  • Les adolescents s’inquiéteraient qu’elle soit trop courte, trop longue, trop fine, trop grosse, ou encore trop ou pas assez velue ; ils s’en serviraient pour se cacher derrière… 

  • Il y aurait des médecins spécialisés, des chirurgiens esthétiques experts pour modifier leur apparence, et certaines personnes dépenseraient des fortunes pour cela. 

  • Nous aurions inventé toutes sortes de manières de porter la queue, selon les modes, les époques, avec des tailles différentes et, bien sûr, des accessoires. Les riches y mettraient certainement des anneaux en or, avec des pierres précieuses. 

Dans les livres d’histoire, nous apprendrions, avec stupéfaction, les coutumes de nos ancêtres concernant leur queue. Louis XIV, avec sa perruque poudrée, aurait certainement inventé aussi une manière excentrique d’habiller sa queue, et de la faire paraître plus longue et plus majestueuse. 

Les militaires porteraient la queue raide et bien rasée. 

Les hippies, les professeurs, prendraient un malin plaisir à laisser leur queue en bataille, traîner par terre. 

Les artistes lui donneraient des formes bizarres, des couleurs recherchées. 

Dans les salles de sport, les body-builders seraient occupés à soulever des poids toujours plus lourds avec leur queue. 

Dans les rues, les magasins, au travail, chacun épierait, convoiterait, jalouserait l’apparence de cet appendice qui, assurément, enflammerait les imaginations. Sans doute la vie en société serait-elle encore plus amusante !! 

À votre santé ! 

Jean-Marc Dupuis 

PS : Concernant le mal de dos, j’ai pensé que ces lettres pourraient aussi vous intéresser : 

Mal de dos : ne souffrez pas inutilement
Soignez votre lumbago sans médicaments
Voici comment soulager sa sciatique naturellement


****************************** 
Publicités : 

Les pieds sur terre : Les pages santé des magazines féminins vous agacent ? Regardez-donc cette vidéo. Elle ne fait pas rêver comme les images de mannequins sur papier glacé mais je peux vous dire que les conseils que vous découvrirez sont efficaces. Rendez-vous ici pour en savoir plus. 

Secrets de jeunesse pour une vieillesse heureuse : La médecine anti-âge fait actuellement des progrès étonnants. Vous pouvez en bénéficier en suivant les conseils du Docteur Hertoghe, président de l'Association Mondiale de Médecine Anti-âge. Rendez-vous ici. 

Diabète : L’assurance maladie rembourse 1,2 Mds € pour des antidiabétiques chaque année en France. Alors que ces médicaments sont potentiellement dangereux et ne traitent pas la vraie raison du diabète de type 2, la médecine naturelle a fait des progrès considérables pour soigner et guérir le diabète par l’alimentation. Découvrez comment dans cette vidéo (lien cliquable). 

****************************** 

Si vous n'êtes pas encore abonné à La Lettre Santé Nature Innovation et que vous souhaitez vous aussi la recevoir gratuitement, inscrivez-vous ici

****************************** 

Pour être sûr de bien recevoir La Lettre Santé Nature Innovation sans qu'elle se perde dans votre boîte de messagerie électronique, visitez la page suivante

****************************** 

Si vous souhaitez commenter cet article, je vous invite à le faire ici

****************************** 

Si vous pensez que ce message pourrait intéresser un ami ou un proche, n'hésitez pas à le lui transférer par email (utilisez la fonction "transférer ce message" dans votre boîte de messagerie électronique). Pour partager cet article, vous pouvez utiliser l'un des réseaux sociaux suivants : 

Partagez sur Twitter Partagez sur Facebook Partagez sur Pinterest Partagez sur Google + Partagez sur LinkedIn

****************************** 

Source : 

[1] Find your primal posture and sit without back pain: Esther Gokhale at TEDxStanford 

****************************** 

Les informations de cette lettre d'information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de cette lettre d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie. 

La Lettre Santé Nature Innovation est un service d'information gratuit de Santé Nature Innovation (SNI Editions). 
Pour toute question, rendez-vous ici

Service courrier : Sercogest, 44 avenue de la Marne, 59290 Wasquehal - France 

****************************** 

Vous recevez ce message à l'adresse williamelbez@hotmail.fr car vous avez souscrit à La Lettre Santé Nature Innovation. Si vous ne souhaitez plus recevoir cette lettre d'information gratuite sur la santé naturelle, rendez-vous sur notre page de désinscription.

Posté par ewilliam à 06:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]


07 novembre 2016

Maladie d'alzheimer -

Maladie d'Alsheimer-demelez le vrai du faux

Posté par ewilliam à 11:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 novembre 2016

VILLE D'AIX LA FLORENCE PROVENCALE -

ACTUALITES-POLITIQUE CULTURES-FESTIVITES ECOLES-UNIVERSITES
ENVIRONNEMENT METROPOLE AIX MARSEILLE PROVENCE PRESSE-MEDIAS
SPORTS-SANTE TOURISME-VOYAGE VILLE D'AIX-BOUTIQUE


 

 

   

 

 

BLOG CULTURE VILLEDAIXENPROVENCE.FR

 

Twitter      

 

 

 

Molotov.tv, la révolution TV

 

 

visite virtuelle ville d'aix en provence

Aix Ma Ville

LA CHAINE METEO

ASTROLOGIE-HOROSCOPE-NUMEROLOGIE

GUIDE DE LA VILLE D'AIX EN PROVENCE

AIX - DE DEMAIN AVEC LE MAGAZINE D'INFORMATION DE LA VILLE D'AIX EN PROVENCE N° 11 (JANV-FEV 2016)

Aix en Info

POLE NUMERIQUE DE LA CONTANCE

TOUTE LA PRESSE FRANCAISE ACTUALISEE ( 1 clic )

Agenda et Manifestations de la ville d'Aix en Provence

TOUT SAVOIR SUR LA METROPOLE AIX MARSEILLE PROVENCE AVEC Go Met  ( 1 Clic )

PASSION POUR LA PROVENCE

 

1 (clic )

 

        

ACTUALITES-POLITIQUE CULTURES-FESTIVITES ECOLES-UNIVERSITES
ENVIRONNEMENT METROPOLE AIX MARSEILLE PROVENCE PRESSE-MEDIAS
SPORTS-SANTE TOURISME-VOYAGE VILLE D'AIX-BOUTIQUE


 

 

   

 

 

BLOG CULTURE VILLEDAIXENPROVENCE.FR

 

Twitter      

 

 

 

Molotov.tv, la révolution TV

 

 

visite virtuelle ville d'aix en provence

Aix Ma Ville

LA CHAINE METEO

ASTROLOGIE-HOROSCOPE-NUMEROLOGIE

GUIDE DE LA VILLE D'AIX EN PROVENCE

AIX - DE DEMAIN AVEC LE MAGAZINE D'INFORMATION DE LA VILLE D'AIX EN PROVENCE N° 11 (JANV-FEV 2016)

Aix en Info

POLE NUMERIQUE DE LA CONTANCE

TOUTE LA PRESSE FRANCAISE ACTUALISEE ( 1 clic )

Agenda et Manifestations de la ville d'Aix en Provence

TOUT SAVOIR SUR LA METROPOLE AIX MARSEILLE PROVENCE AVEC Go Met  ( 1 Clic )

PASSION POUR LA PROVENCE

 

1 (clic )

 

        

ACTUALITES-POLITIQUE CULTURES-FESTIVITES ECOLES-UNIVERSITES
ENVIRONNEMENT METROPOLE AIX MARSEILLE PROVENCE PRESSE-MEDIAS
SPORTS-SANTE TOURISME-VOYAGE VILLE D'AIX-BOUTIQUE


 

 

   

 

 

BLOG CULTURE VILLEDAIXENPROVENCE.FR

 

Twitter      

 

 

 

Molotov.tv, la révolution TV

 

 

visite virtuelle ville d'aix en provence

Aix Ma Ville

LA CHAINE METEO

ASTROLOGIE-HOROSCOPE-NUMEROLOGIE

GUIDE DE LA VILLE D'AIX EN PROVENCE

AIX - DE DEMAIN AVEC LE MAGAZINE D'INFORMATION DE LA VILLE D'AIX EN PROVENCE N° 11 (JANV-FEV 2016)

Aix en Info

POLE NUMERIQUE DE LA CONTANCE

TOUTE LA PRESSE FRANCAISE ACTUALISEE ( 1 clic )

Agenda et Manifestations de la ville d'Aix en Provence

TOUT SAVOIR SUR LA METROPOLE AIX MARSEILLE PROVENCE AVEC Go Met  ( 1 Clic )

PASSION POUR LA PROVENCE

 

1 (clic )

 

        

Posté par ewilliam à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 octobre 2016

GoogleAlzheimer Mises à jour quotidiennes ⋅ 20 octobre 2016 ACTUALITÉS Les médicaments anti-Alzheimer bientôt déremboursés ?


GoogleAlzheimer

Mises à jour quotidiennes  20 octobre 2016

ACTUALITÉS

Les médicaments anti-Alzheimer bientôt déremboursés ?
Deux ans avec sursis pour avoir tué sa femme malade d'Alzheimer
Jusqu'où doit-on traiter l'Alzheimer?
Une dame atteinte d'Alzheimer, dans une maison de retraite de l'est Photo: Sébastien Bozon Agence France-Presse Une dame atteinte d'Alzheimer, ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
Alzheimer 81 : café mémoire samedi
850.000 : c'est le terrible chiffre des personnes atteintes par la maladie d'Alzheimer dans notre pays. Soit autant de familles directement impactées.
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
c
3 % des plus de 60 ans souffrent de maladie d'Alzheimer et 20 % des plus de 80 ans. Pour limiter le risque, poursuivre son activité professionnelle est ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
lussac-les-châteaux
Groupe de parole France Alzheimer. Le Réseau Gérontologique du pays Montmorillonnais et Sud Vienne organise, le 1 jeudi de chaque mois, des ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent

WEB

Formaldéhyde, vaccin contre la grippe et maladie d'Alzheimer
NB: Il faut savoir avant de lire l'article suivant que les vaccins injectables contre la grippe contiennent du formaldéhyde utilisé comme conservateur ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
Alzheimer
Les quatre médicaments prescrits contre la maladie d'Alzheimer ne serviraient à rien. Pire, selon une étude menée à grande échelle sur 10 000 ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
Colmar. Un septuagénaire jugé après avoir tué sa femme, malade d'Alzheimer
La justice a requis quatre ans de prison contre un septuagénaire, jugé depuis mercredi à Colmar pour avoir tué en janvier 2014 son épouse, malade ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent

Afficher plus de résultats | Modifier cette alerte

 

Posté par ewilliam à 08:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]

boratoire Cell'innov - la micronutrition au coeur de vos cellules Pouvons-nous vous aider ? 0800 50 10 17 (appel gratuit) Le

boratoire Cell'innov - la micronutrition au coeur de vos cellules

Pouvons-nous vous aider ? 
0800 50 10 17 (appel gratuit)

Le 21/10/2016

2 témoignages porteurs d’espoir pour tous ceux qui souffrent de problèmes de prostate

Comme promis je partage aujourd’hui ave c vous une petite partie des témoignages de personnes qui m’ont écrit pour me dire comment elles ont réussi à contrer les mécanismes responsables de l’apparition des problèmes de prostate.

Si vous ou l’un de vos proches souffrez de troubles de la prostate, ces témoignages pourront être une belle source d’espoir et d’inspiration.

J’en profite également pour remercier Michel et André qui ont bien voulu que je partage leur histoire avec vous.

Mais avant de vous laisser découvrir ces témoignages, je tiens à vous rappeler plusieurs choses :

La première est que chacun est unique. Si vous souffrez d’un problème de prostate, je ne peux pas vous garantir que vous obtiendrez des résultats identiques aux personnes qui m’ont écrit. Toutefois, tous les spécialistes sont d’accord pour dire qu’un meilleur équilibre nutritionnel sera bénéfique pour votre santé. C’est pourquoi ils sont de plus en plus nombreux à recommander la prise régulière de suppléments nutriti onnels.

La deuxième chose est que les compléments alimentaires ne remplacent pas un mode de vie sain. Si vous mangez mal, si vous fumez, si vous ne pratiquez pas la moindre activité physique, la prise de compléments alimentaires ne sera pas suffisante. En revanche, si vous alliez la prise de compléments alimentaires à un mode de vie sain, cela pourra faire une grande différence pour votre santé et votre longévité, surtout si vous les prenez régulièrement et dans la durée.

De nombreuses personnes me demandent au bout de combien de temps les compléments alimentaires comme Formule Prostate font effet pour diminuer les envies pressantes d’uriner et retrouver des nuits sereines, sans réveil.

Malheureusement, il n’y a pas de réponse toute faite à cette question car chaque situation est unique.

Certains utilisateurs de notre Formule Prostateressentent un grand soulagement en quelques jours à peine.

Pour d�80�autres, il faut attendre plusieurs semaines.

Si vous souffrez depuis plusieurs mois ou plusieurs années d’envies fréquentes d’aller aux toilettes ou de baisse de la libido, vous ne pouvez pas espérer régler le problème du jour au lendemain.

En revanche, je peux vous garantir que les nutriments présents dans Formule Prostate agissent au cœur de vos cellules dès la première prise pour contribuer efficacement à la bonne santé de votre prostate.

Comme promis, voici les témoignages de Michel et André :

Michel, 66 ans, Mansigne :

« J'ai essayé Formule Prostate après une échographie de l'appareil urinaire normal. Les résultats obtenus ont commencés à se faire sentir après 3 semaines, maintenant après 1 mois et demi tout est redevenu normal. J'accepte de partager ce témoignage pour rendre service à d'autres personnes, à la recherche d'un produit qui améliore la miction urinaire, ce produit m'a fait beaucoup de bien. Merci à vous pour vos recherches et pour l'élaboration du pr oduit. »

***

André, 79 ans, Vienne :

« Je voulais tester ce produit Prostate , ne pouvant plus supporter les effets secondaires d'une molécule prescrite médicalement, et qui ne m'a apporté aucune amélioration.
Les composants de cette formule Prostate sont d'origine naturelle. J'ai opté pour cet essai avec l'espoir de ne plus avoir d'effets secondaires tels que perte du tonus, et perte de libido.
Avec la molécule que je prenais, j'avais beaucoup d effets secondaires »
J'ai pris dès le départ 6 gélules par jour, 3 le matin et 3 le soir : moins de réveil nocturne et d'envie de miction en l'espace de 3 mois de cure.
Après un peu plus de 3 mois de cure, la situation est bien meilleure, réveils nocturnes et besoin de se lever pour miction sont devenus occasionnels. Tonus et libito reviennent avec un ressenti de meilleur confort global. »

***
Je reçois chaque jour des témoignages de personnes qui ont décidé de reprendre le contrôle de leur prostate grâce C3� la nutrithérapie.

À chaque fois, c’est une grande joie de voir à quel point ces compléments alimentaires ont pu changer leur vie.

J’espère que ces témoignages vous seront utiles et seront pour vous une source d’inspiration.

Car si la prise de compléments alimentaires a pu aider Michel et André, alors pourquoi cela ne marcherait-il pas pour vous ?

Pour le savoir, il suffit d’essayer et de juger par vous-même des résultats. Pour cela, vous bénéficiez sur chacun de nos produits d’une garantie 100% satisfait ou remboursé sans limite de durée.

Vous pouvez donc les essayer sans risquer le moindre centime !

Le laboratoire Cell’innov est le seul à offrir une telle garantie parce que nous sommes convaincus de la qualité de nos produits et parce que nous voulons être sûrs que vous puissiez les essayer en toute tranquillité.

Si finalement, pour une raison ou pour une autre, vous n’êtes pas entièrement satisfait, il vous suffit de nous renvoyer vos boîtes (y compris celle entamée) et nous vous remboursons sans conditions.

C’est aussi simple que cela.
 

P.S. : sauf erreur de ma part, vous n’avez pas encore profité de votre offre de bienvenue. Vous pouvez y accéder en suivant le lien ci-dessous (durée limitée) : 

J’accède à mon offre de bienvenue

Vous pouvez également nous appeler directement au 0�= 0800 50 10 17 du lundi au vendredi de 8h00 à 18h00 (Numéro Vert gratuit depuis la France métropolitaine) / 00 33 800 50 10 17 (depuis les autres pays). Il vous suffira de préciser que vous souhaitez bénéficier de l’offre de bienvenue à laquelle vous avez droit.
Les informations de cette lettre sont publiées à titre informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Pour toute question relative à sa santé et son bien-être, il est recommandé au lecteur de cette lettre de consulter des professionnels de santé homologués auprès des autorités sanitaires de son pays. Les informations ou les produits mentionnés sur ce site ne sont en aucun cas destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. Il s’interdit d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs.

Nos compléments alimentaires sont reconnus par les utilisateurs et les prescripteurs pour leur haute qualité et leur sûreté. Nos compléments alimentaires ne sont pas des médicaments. Ils ne remplacent pas une alimentation variée et équilibrée et un mode de vie sain. En cas de doute, nous vous invitons à demander conseil auprès de votre spécialiste.

Pour toute autre question, veuillez consulter la rubrique FAQ de notre site internet :cellinnov.com/faqs 

Vous pouvez également contacter notre service clients :

    • Par téléphone, du lundi au vendredi, de 8h00 à 18h00 sans interruption :
      0 800 50 10 17 (Numéro Vert gratuit depuis la France métropolitaine)
      (00 33 800 50 10 17 depuis les autres pays)

  • Par courrier : Laboratoire Cell'innov - Service clients
    23 rue Balzac
    75008 Paris
Vous recevez ce message à l'adresse EWILLIAM13090@gmail.com.
Pour être certain(e) de recevoir nos lettres d'information, nous vous conseillons d'ajouter notre adresse laboratoire@cellinnov.net à votre carnet d'adresses électroniques ou à votre liste d'expéditeurs autorisés. Autrement, nos messages risquent d'être automatiquement classés parmi vos courriers indésirables (spams). 
Merci de ne pas répondre à cet email. Cette adresse est utilisée exclusivement pour envoyer les messages et ne permet pas la lecture des réponses. Pour toute question, veuillez consulter notre site internet ou contacter notre service clients (voir informations de contact ci-dessus).
Si vous ne souhaitez plus recevoir de courriel de la part du laboratoire Cell'innov, rendez-vous sur notre page de désinscription.

Tous droits réservés Laboratoire Cell’innov™. Cette lettre d’information ne peut être utilisée à des fins commerciales sans notre accord écrit.

Posté par ewilliam à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Google Cancer Mises à jour quotidiennes ⋅ 20 octobre 2016 -Cancer : le sport, une arme avérée contre les rechutes qu'ignore

 

Google  
  Cancer
Mises à jour quotidiennes  20 octobre 2016
 
  ACTUALITÉS  
 
Cancer : le sport, une arme avérée contre les rechutes qu'ignorent encore tant de médecins
La pratique régulière d'un exercice physique lorsque l'on est atteint d'un cancer réduit de 49% les chances de rechute pour le cancer du colon,&= nbsp;...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
   
 
   
Cancer du sein : Un itinéraire BIS à Bastia
Aujourd'hui le centre hospitalier Bastia est le seul établissement de Haute-Corse autorisé à pratiquer l'activité de chirurgie du cancer du sein car il ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
 
Cancer du col : moins de frottis pour les femmes vaccinées
Les femmes vaccinées contre les papillomavirus humains (HPV) n'auraient pas besoin de se faire dépister le cancer du col de l'ut�=9rus par frottis tous ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
 
Vincennes : faites du sport au profit de la lutte contre le cancer du sein
Le tarif d'entrée est fixé à 15 € sur lequel une participation de 2 € sera reversée à la Ligue contre le cancer. Parallèlement, une urne est mise à la ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
 
Femmes et cancer : le nouveau numéro de Rose Magazine est arrivé
L'édition automne-hiver 2016 de Rose Magazine, semestriel féminin glamour qui parle de cancer, est disponible. Le magazine a rencontré, à l'Institut ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
 
24 heures d'union sacrée contre le cancer
De samedi 16 heures à dimanche 16 heures, des milliers de personnes vont se mobiliser contre le cancerlors de la septième édition du relais pour la ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
 
Sarah Michelle Gellar avec Shannen Doherty contre le cancer
"Le cancer du sein est aujourd'hui la tumeur maligne la plus répandue dans le monde. Mais avec la détection précoce et des médecins incroyables ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
 
53.000 cas de cancer du rein répertoriés en 2016 en Algérie
Quelque 53.000 cas de cancer du rein ont été répertoriés en 2016 en Algérie. Des chiffres en constante augmentation selon des participants aux& nb sp;...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
 
Le dépistage du cancer du sein s'arrêtera-t-il en Limousin ?
Un rapport remis à la ministre de la santé propose de remanier ou de stopper le dépistage du cancer du sein. En pleine campagne d'octobre rose, ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
  WEB  
 
Guérir le cancer : le Reiki, une médecine alternative
Vous recherchez une voie naturelle pour guérir le cancer et avez entendu parler du Reiki, comme médecine douce. Découvrez ici en quoi le Reiki ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
 
   
Agir Ensemble se mobilise en faveur des personnes malades ducancer
300 000 euros. C'est à peu près le montant des dons que l'association Agir Ensemble a fait à destination de l'hôpital Robert-Pax. Et c'est pas fini.
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
 
La lutte contre le cancer, l'affaire de tous
À l'occasion de la campagne nationale « Octobre Rose » de lutte contre le cancer du sein, la délégation Château-du-Loir / La Chartre-sur-le-Loir de la ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
 
(e) technicien(ne), Assistant(e)
Depuis 1979 le Registre des cancers du Isère recense tous les nouveaux cas de cancer survenant dans la population de l'Isère. L'objectif principal ...
Google Plus   Twitter Signaler comme non pertinent
 
 
Gastroesophageal cancer: 5-FU degradation rate predicts toxicity
ESCC: pretreatment lymphopenia an easily detectable predictive and prognostic marker in first line chemotherapy patients | Cancer Med. Lire plus.
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
 
Smokeless tobacco linked to head and neck cancer
Oral cancer linked to cigarettes but not smokeless tobacco. Lire plus. Univadis Résumés cliniques de Int J Epidemiol ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
 
Eribulin safe, effective for men with metastatic breast cancer
Eribulin mesylate for metastatic breast cancer: safety and efficacy in the clinical practice ... Univadis Résumés cliniques de Breast Cancer Res Treat ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
 
Cancer du sein. Facebook censure une vidéo jugée osée
Jugée trop osée, une vidéo informative sur le cancer du sein a été supprimée par Facebook en Suède. Un geste condamné par le milieu associatif.
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
 
Le cancer de l'endomètre lié à une charge élevée de la mortalité par MCV
Les patientes âgées présentent le plus grand risque de mortalité et de morbidité périopératoires dans les 30 jours qui suivent une chirurgie du cancer ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
 
Cervical ca ncer: QOL declines vary after trachelectomy
ASTRO 2016: Cervical and Endometrial Cancer Patients Report Fewer Side Effects and Better Quality of Life With IMRT. Lire plus. Univadis Résumés ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
Afficher plus de résultats | Modifier cette alerte

Posté par ewilliam à 08:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 octobre 2016

Les cellules du cancer s'alimentent de…

 

Message précédentMessage suivantRetour aux messages

Fw: Les cellules du cancer s'alimentent de‏

Fw: Les cellules du cancer s'alimentent de

 
 
18/10/2016
 
 
À : ;
 
 
Sent: Tuesday, October 18, 2016 10:47 AM
Subject: Les cellules du cancer s'alimentent de
 
La Lettre Santé Nature Innovation par Jean-Marc Dupuis 
est un service d'information gratuit sur la santé, la nutrition et le bien-être.
Pour vous inscrire, rendez-vous ici

Pour ne plus recevoir nos messages, rendez-vous ici.

Les cellules du cancer s'alimentent de…

Chère lectrice, cher lecteur, 

Imaginez que vous puissiez, en arrêtant de consommer certains aliments, réduire vos cellules cancéreuses à la famine... 

Votre tumeur en pleine croissanc, serait brutalement stoppée. Privée de nourriture, elle se mettrait à dépérir, rétrécir, puis disparaître. 

Selon certains chercheurs, ce rêve peut dans certains cas devenir une réalité. Car voici de quoi les cellules cancéreuses ont besoin pour vivre : 

Les cellules peuvent fonctionner avec deux carburants différents

Les cellules ont deux carburants à leur disposition : le glucose et les acides gras. 

Les cellules doivent brûler ces carburants pour les transformer en énergie cellulaire (ATP ou adénosine triphosphate). 

Elles ont pour cela besoin d'oxygène, apporté par la respiration et par le sang. 

A l'intérieur de la cellule, le carburant et l'oxygène sont brûlés au sein des mitochondries, de mini-usines électriques à l'intérieur des cellules, pour produire l'énergie cellulaire. 

Les mitochondries peuvent fonctionner soit avec de l'oxygène et du glucose, soit avec de l'oxygène et des acides gras. 

Quand l'oxygène vient à manquer

Mais les mitochondries n'ont pas toujours assez d'oxygène à disposition. Par exemple, quand vous courez très vite et que vous êtes essoufflé, vos cellules manquent d'oxygène. 

Heureusement, vous pouvez continuer malgré tout à courir parce que vos cellules sont aussi capables de produire de l'énergie sans oxygène : par fermentation. 

La fermentation permet aux cellules de fonctionner en l'absence d'oxygène. Toutefois, la fermentation ne marche qu'avec le glucose, pas avec les acides gras.  

Les cellules cancéreuses accros au glucose

Les cellules cancéreuses, qui sont très agressives, qui se reproduisent rapidement, et qui sont très nombreuses au même endroit, utilisent prioritairement la fermentation pour fonctionner. 

La fermentation n'étant pas possible avec les acides gras, cela veut dire que les cellules cancéreuses ont un énorme besoin de glucose. 

Elles ont besoin de 20 fois plus de glucose qu’une cellule saine. A tel point que le scanner PET peut servir à voir le cancer dans l’organisme, uniquement en regardant les cellules qui consomment le plus de glucose. 

Les cellules cancéreuses sont dépendantes au glucose. La seule chose qui les intéresse, c’est de trouver du glucose à tout prix, comme un toxicomane ; et comme celui-ci, elles ne tiennent plus compte de leur environnement. 

Si elles n'ont que des acides gras à disposition, elles se retrouvent en famine. La production d'énergie cellulaire baisse. Les cellules cancéreuses perdent de leur agressivité et de leur capacité à se multiplier. 

Ce n'est pas le cas des autres cellules du corps (cerveau, cœur et autres muscles) qui, elles, peuvent vivre uniquement grâce aux acides gras, car leur comportement est moins frénétique.  

Cancer en cascade

Le glucose est donc le carburant des cellules cancéreuses. Mais manger beaucoup de sucre accroît votre risque de cancer par d'autres voies :  

  • la fermentation du glucose par les cellules produit de l'acide lactique qui provoque une acidification des tissus cancéreux, qui favorise encore la croissance de la tumeur ; 

  • plus vous mangez de sucre, plus votre taux de sucre sanguin monte et plus votre pancréas fabrique d'insuline. Or, l'insuline stimule la production d’une molécule appelée Insulin-like growth factor-1 (IGF), une puissante hormone responsable de la prolifération des cellules saines mais aussi cancéreuses.  

C'est ce qui a amené des chercheurs à proposer un régime sans aucun glucide, appelé régime cétogène, pour aider les patients cancéreux.  

Le régime sans glucides contre le cancer

En 2007, le Dr Melanie Schmidt et le biologiste Ulrike Kämmerer, à l'hôpital de Wüzburg, en Allemagne, ont mené une étude clinique avec des patients malades du cancer. Ils leur ont fait suivre un régime très pauvre en glucides, riche en graisses et riche en protéines, appelé régime cétogène. Pas de sucres, pas de céréales, pas de gâteaux, pas de pâtes, pas de riz, pas de pommes de terre, très peu de fruits, uniquement de la viande grasse, des poissons gras, des œufs entiers, des noix, de l’huile d’olive, de l’huile de lin et quelques légumes. 

Ce n'était pas une nouveauté d'ailleurs. Déjà, en 1924, le Dr Otto H. Warburg (Prix Nobel en 1931) avait publié ses observations sur les tumeurs : « Une alimentation riche en glucides a un profond effet stimulant de la croissance des cellules cancéreuses. » 

Les deux chercheurs de Würzburg se sont cependant heurtés à un écueil : l'hôpital ne les a autorisés à tester le régime cétogène que sur les patients ayant épuisé toutes les thérapies conventionnelles contre le cancer : chirurgie, radiations, chimiothérapie, et même les thérapies alternatives comme l'hyperthermie et l'autohémothérapie (sang veineux réinjecté par voie musculaire). 

Cela signifie que les patients étaient en très mauvaise santé. Ils souffraient de cancer des ovaires, du sein, des glandes parotides, des os, du pancréas, de la thyroïde, de l’œsophage et de tumeurs du système nerveux agressives, résistant aux traitements classiques. Deux d'entre eux sont morts en moins d’un mois après le début de l'étude, un autre a abandonné parce qu'il trouvait trop pénible de se priver de boissons sucrées et de céréales et six autres ont arrêté pour des raisons personnelles. Deux autres patients ont quitté prématurément l’étude en raison d’une brusque aggravation de leur état de santé. 

Toutefois, pour cinq patients qui ont respecté le régime sans glucides pendant trois mois, les résultats se sont révélés positifs. Les patients sont restés en vie, leur condition physique s'est stabilisée ou s'est améliorée, leur tumeur a arrêté de grossir et la maladie s’est stabilisée. 

L’efficacité du régime cétogène réside dans le suivi rigoureux d’une alimentation la plus pauvre possible en glucides. Lorsque les glucides viennent à manquer, le corps produit des corps cétoniques dérivés des graisses qui peuvent fournir de l’énergie au corps et au cerveau mais qui est peu utilisable par les cellules cancéreuses. Or, dans l’étude des chercheurs de Würzburg, seuls deux patients sont parvenus à réduire suffisamment leur consommation de glucides alimentaires pour produire beaucoup de corps cétoniques. Ces résultats préliminaires sont donc tout à fait remarquables et les chercheurs y voient déjà une solution alternative pour le traitement du cancer, sans attendre le stade terminal de la maladie [1]. 

(la suite ci-dessous) 

Annonce spéciale

La beauté, signe extérieur de santé

La beauté n'a pas d'âge ! Il est légitime de vous préoccuper de votre apparence physique, et il est très exagéré de dire qu'il n'y a jamais rien à faire. Mais la chirurgie et les opérations coûtent cher, sont dangereuses, et les résultats peuvent être désastreux (un exemple ici). 

En réalité, l'aspect de votre visage, la texture de votre peau, vos cheveux, vos ongles et même votre sourire (état des lèvres, dents, gencives) sont fortement influencés par votre état de santé. 

Notre visage reflète notre personnalité tout autant que nos carences nutritionnelles. Ainsi, une peau sèche et pelliculeuse est généralement due à un manque d’acides gras oméga 6.

Continuez votre lecture ici. 

Suite de la lettre de ce jour : 

Deux enfants aidés par le régime cétogène

La première expérience humaine menée sur le régime cétogène dans le traitement du cancer fut menée en 1995 par l'oncologue (médecin spécialiste des cancers) Linda Nebeling, sur deux enfants atteints de tumeur au cerveau. Linda Nebeling est actuellement à l'Institut National du Cancer aux Etats-Unis. 

Les deux enfants réagirent de façon positive et la progression de la maladie fut totalement stoppée chez l'un d'entre eux qui était toujours vivant 10 ans plus tard, en continuant à suivre le régime cétogène. 

Il est évidemment impossible de tirer des conclusions générales d'une si petite expérience. Toutefois, le régime cétogène intéresse aujourd'hui de nombreuses équipes médicales à travers le monde. 

Le Dr Thomas Graeber, un professeur de pharmacologie moléculaire et médicale, a publié avec ses collègues en 2012 une étude qui montre que la privation de glucose active une boucle d'amplification métabolique et de signalisation conduisant à la mort des cellules cancéreuses [2]. 

Des études publiées en 2013 dans la revue Plos One indiquent que les souris cancéreuses soumises au régime cétogène présentent une amélioration de leur survie par rapport à un groupe témoin, non soumis à ce régime. 

Combiné à un traitement par oxygène hyperbare qui consiste à saturer les cellules cancéreuses d'oxygène, la survie des animaux était augmentée de 78% [3]. 

Ces résultats ouvrent évidemment d'importants espoirs pour les malades.  

Mises en garde indispensable

Mais attention, le régime cétogène cause certains problèmes, si bien qu'il est fortement déconseillé de le suivre sans surveillance médicale. Il peut provoquer une très forte fatigue, le corps ayant besoin de s’habituer à ce nouveau fonctionnement sans réserves de sucres. Le régime cétogène présente aussi un déficit de : 

  • fibres : cela provoque de la constipation ou paradoxalement de la diarrhée, qu'il est possible de soulager avec la prise de compléments alimentaires de fibres comme le psyllium ou la pectine ; 

  • potassium : l'essentiel de notre potassium nous vient des fruits et légumes, sources de glucides. Il faut donc prendre un complément de potassium ou privilégier des légumes pauvres en glucides (chou vert, asperges, aubergines, concombres, brocolis, céleri, laitue, poireaux, cresson) et les avocats.  

Surtout, le régime cétogène ne doit surtout pas être entrepris en cas de : 

  • insuffisance rénale, hépatique ou cardiaque, ainsi qu’infarctus récent,  

  • diabète insulinodépendant, et non-insulinodépendant en absence d’un encadrement médical,  

  • grossesse – allaitement,  

  • pour toute personne au-delà de 4 semaines, sans suivi médical,  

  • période de croissance (enfant, adolescent),  

  • durant un traitement diurétique ou corticoïde en absence d’un encadrement médical, 

  • en cas de troubles du comportement alimentaire, 

  • suite à une intervention chirurgicale, 

  • en cas de maladie du métabolisme des acides gras (porphyrie, déficit en pyruvate carboxylase et autres maladies génétiques rares). 

Limiter votre risque de cancer

Sans aller jusqu’au régime cétogène, une alimentation pauvre en glucides est bénéfique aussi bien en prévention du cancer que pour améliorer son traitement. Pour limiter votre risque de nourrir une tumeur affamée de glucose :
  • réduisez votre consommation de nourriture transformée, industrielle, comme les plats préparés, les farines raffinées (blanches) et les aliments fabriqués avec (pain de mie, baguette blanche, viennoiserie, pâtes blanches) ainsi que les boissons sucrées et les jus ; 

  • mangez des céréales en quantités adaptées à votre activité physique : vous pouvez vous en passer si vous ne faites pas de sport ; 

  • recherchez la couleur dans votre assiette : légumes et fruits colorés sont riches en antioxydants qui diminuent l'inflammation (myrtilles, raisin rouge, tomates, légumes verts). Il y a bien sûr plusieurs exceptions importantes comme le chou-fleur, le raifort et les asperges qui, bien que blancs, sont excellents pour la santé ; 

  • évitez autant que possible les grillades et fritures ; 

  • privilégiez les produits gras de bonne qualité : petits poissons gras, noix de toutes sortes, huile d'olive extra-vierge, huile de colza, avocats, œufs bios enrichis en oméga-3 si possible ; 

  • évitez les produits gras industriels : vinaigrettes, mayonnaises toutes faites, et bien sûr tous les biscuits apéritifs grillés et salés ; 

  • adaptez votre mode de vie pour réduire les causes de stress : changez de métier, de lieu d'habitation, d'activités si celles-ci ne vous permettent pas d'être raisonnablement détendu dans votre vie ; 

  • limitez l'usage de produits toxiques dans votre intérieur : produits ménagers, vernis, colles, plastiques ; 

  • buvez un ou deux verres de bon vin par jour, si possible rouge. 

A votre santé ! 

Jean-Marc Dupuis 


****************************** 
Publicités : 

Invitation exclusive : Découvrez votre invitation non-transmissible – réservée à BRICE4315@gmail.com – et rejoignez le cercle des abonnés à la Lettre du Dr Thierry Hertoghe, plus de détails ici


invitation exclusive


Nutrithérapie : Savez-vous que le curcuma empêche les cellules cancéreuses de proliférer ? Qu'il faut l'associer à de l'huile pour l'assimiler ? Découvrez les Dossiers de Santé & Nutrition dans cette vidéo (lien cliquable)

Prévention : Il y a 12 ans déjà que des lecteurs bien informés ont été sensibilisés sur les risques réels de la pilule contraceptive, 5 ans qu'ils savent le danger des médicaments anti-cholestérol (statines). Ils en connaissent aussi les alternatives naturelles, efficaces et validées scientifiquement. Découvrez vous aussi le journal de référence de la santé naturelle depuis plus de 30 ans en vous rendant ici

****************************** 

Si vous n'êtes pas encore abonné à La Lettre Santé Nature Innovation et que vous souhaitez vous aussi la recevoir gratuitement,inscrivez-vous ici

****************************** 

Pour être sûr de bien recevoir La Lettre Santé Nature Innovation sans qu'elle se perde dans votre boîte de messagerie électronique,visitez la page suivante

****************************** 

Sources : 

[1] Schmidt M, Pfetzer N, Schwab M, Strauss I, Kämmerer U. Effects of a ketogenic diet on the quality of life in 16 patients with advanced cancer: A pilot trial. Nutr Metab (Lond). 2011 Jul 27;8(1):54. 

[2] Nicholas A Graham, Martik Tahmasian, Bitika Kohli, Evangelia Komisopoulou, Maggie Zhu, Igor Vivanco, Michael A Teitell, Hong Wu, Antoni Ribas, Roger S Lo, Ingo K Mellinghoff, Paul S Mischel, Thomas G Graeber. Glucose deprivation activates a metabolic and signaling amplification loop leading to cell death. Molecular Systems Biology, 2012; 8 DOI: 10.1038/msb.2012.20 

[3] The Ketogenic Diet and Hyperbaric Oxygen Therapy Prolong Survival in Mice with Systemic Metastatic Cancer 

****************************** 

Les informations de cette lettre d'information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de cette lettre d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie. 

La Lettre Santé Nature Innovation est un service d'information gratuit de Santé Nature Innovation (SNI Editions). 
Pour toute question, rendez-vous ici

Service courrier : Sercogest, 44 avenue de la Marne, 59290 Wasquehal - France 

****************************** 

Vous recevez ce message à l'adresse BRICE4315@gmail.com car vous avez souscrit à La Lettre Santé Nature Innovation. Si vous ne souhaitez plus recevoir cette lettre d'information gratuite sur la santé naturelle, rendez-vous sur notre page de désinscription.

Message précédentMessage suivantRetour aux messages

Fw: Les cellules du cancer s'alimentent de‏

Fw: Les cellules du cancer s'alimentent de

 
 
18/10/2016
 
 
À : ;
 
 
Sent: Tuesday, October 18, 2016 10:47 AM
Subject: Les cellules du cancer s'alimentent de
 
La Lettre Santé Nature Innovation par Jean-Marc Dupuis 
est un service d'information gratuit sur la santé, la nutrition et le bien-être.
Pour vous inscrire, rendez-vous ici

Pour ne plus recevoir nos messages, rendez-vous ici.

Les cellules du cancer s'alimentent de…

Chère lectrice, cher lecteur, 

Imaginez que vous puissiez, en arrêtant de consommer certains aliments, réduire vos cellules cancéreuses à la famine... 

Votre tumeur en pleine croissanc, serait brutalement stoppée. Privée de nourriture, elle se mettrait à dépérir, rétrécir, puis disparaître. 

Selon certains chercheurs, ce rêve peut dans certains cas devenir une réalité. Car voici de quoi les cellules cancéreuses ont besoin pour vivre : 

Les cellules peuvent fonctionner avec deux carburants différents

Les cellules ont deux carburants à leur disposition : le glucose et les acides gras. 

Les cellules doivent brûler ces carburants pour les transformer en énergie cellulaire (ATP ou adénosine triphosphate). 

Elles ont pour cela besoin d'oxygène, apporté par la respiration et par le sang. 

A l'intérieur de la cellule, le carburant et l'oxygène sont brûlés au sein des mitochondries, de mini-usines électriques à l'intérieur des cellules, pour produire l'énergie cellulaire. 

Les mitochondries peuvent fonctionner soit avec de l'oxygène et du glucose, soit avec de l'oxygène et des acides gras. 

Quand l'oxygène vient à manquer

Mais les mitochondries n'ont pas toujours assez d'oxygène à disposition. Par exemple, quand vous courez très vite et que vous êtes essoufflé, vos cellules manquent d'oxygène. 

Heureusement, vous pouvez continuer malgré tout à courir parce que vos cellules sont aussi capables de produire de l'énergie sans oxygène : par fermentation. 

La fermentation permet aux cellules de fonctionner en l'absence d'oxygène. Toutefois, la fermentation ne marche qu'avec le glucose, pas avec les acides gras.  

Les cellules cancéreuses accros au glucose

Les cellules cancéreuses, qui sont très agressives, qui se reproduisent rapidement, et qui sont très nombreuses au même endroit, utilisent prioritairement la fermentation pour fonctionner. 

La fermentation n'étant pas possible avec les acides gras, cela veut dire que les cellules cancéreuses ont un énorme besoin de glucose. 

Elles ont besoin de 20 fois plus de glucose qu’une cellule saine. A tel point que le scanner PET peut servir à voir le cancer dans l’organisme, uniquement en regardant les cellules qui consomment le plus de glucose. 

Les cellules cancéreuses sont dépendantes au glucose. La seule chose qui les intéresse, c’est de trouver du glucose à tout prix, comme un toxicomane ; et comme celui-ci, elles ne tiennent plus compte de leur environnement. 

Si elles n'ont que des acides gras à disposition, elles se retrouvent en famine. La production d'énergie cellulaire baisse. Les cellules cancéreuses perdent de leur agressivité et de leur capacité à se multiplier. 

Ce n'est pas le cas des autres cellules du corps (cerveau, cœur et autres muscles) qui, elles, peuvent vivre uniquement grâce aux acides gras, car leur comportement est moins frénétique.  

Cancer en cascade

Le glucose est donc le carburant des cellules cancéreuses. Mais manger beaucoup de sucre accroît votre risque de cancer par d'autres voies :  

  • la fermentation du glucose par les cellules produit de l'acide lactique qui provoque une acidification des tissus cancéreux, qui favorise encore la croissance de la tumeur ; 

  • plus vous mangez de sucre, plus votre taux de sucre sanguin monte et plus votre pancréas fabrique d'insuline. Or, l'insuline stimule la production d’une molécule appelée Insulin-like growth factor-1 (IGF), une puissante hormone responsable de la prolifération des cellules saines mais aussi cancéreuses.  

C'est ce qui a amené des chercheurs à proposer un régime sans aucun glucide, appelé régime cétogène, pour aider les patients cancéreux.  

Le régime sans glucides contre le cancer

En 2007, le Dr Melanie Schmidt et le biologiste Ulrike Kämmerer, à l'hôpital de Wüzburg, en Allemagne, ont mené une étude clinique avec des patients malades du cancer. Ils leur ont fait suivre un régime très pauvre en glucides, riche en graisses et riche en protéines, appelé régime cétogène. Pas de sucres, pas de céréales, pas de gâteaux, pas de pâtes, pas de riz, pas de pommes de terre, très peu de fruits, uniquement de la viande grasse, des poissons gras, des œufs entiers, des noix, de l’huile d’olive, de l’huile de lin et quelques légumes. 

Ce n'était pas une nouveauté d'ailleurs. Déjà, en 1924, le Dr Otto H. Warburg (Prix Nobel en 1931) avait publié ses observations sur les tumeurs : « Une alimentation riche en glucides a un profond effet stimulant de la croissance des cellules cancéreuses. » 

Les deux chercheurs de Würzburg se sont cependant heurtés à un écueil : l'hôpital ne les a autorisés à tester le régime cétogène que sur les patients ayant épuisé toutes les thérapies conventionnelles contre le cancer : chirurgie, radiations, chimiothérapie, et même les thérapies alternatives comme l'hyperthermie et l'autohémothérapie (sang veineux réinjecté par voie musculaire). 

Cela signifie que les patients étaient en très mauvaise santé. Ils souffraient de cancer des ovaires, du sein, des glandes parotides, des os, du pancréas, de la thyroïde, de l’œsophage et de tumeurs du système nerveux agressives, résistant aux traitements classiques. Deux d'entre eux sont morts en moins d’un mois après le début de l'étude, un autre a abandonné parce qu'il trouvait trop pénible de se priver de boissons sucrées et de céréales et six autres ont arrêté pour des raisons personnelles. Deux autres patients ont quitté prématurément l’étude en raison d’une brusque aggravation de leur état de santé. 

Toutefois, pour cinq patients qui ont respecté le régime sans glucides pendant trois mois, les résultats se sont révélés positifs. Les patients sont restés en vie, leur condition physique s'est stabilisée ou s'est améliorée, leur tumeur a arrêté de grossir et la maladie s’est stabilisée. 

L’efficacité du régime cétogène réside dans le suivi rigoureux d’une alimentation la plus pauvre possible en glucides. Lorsque les glucides viennent à manquer, le corps produit des corps cétoniques dérivés des graisses qui peuvent fournir de l’énergie au corps et au cerveau mais qui est peu utilisable par les cellules cancéreuses. Or, dans l’étude des chercheurs de Würzburg, seuls deux patients sont parvenus à réduire suffisamment leur consommation de glucides alimentaires pour produire beaucoup de corps cétoniques. Ces résultats préliminaires sont donc tout à fait remarquables et les chercheurs y voient déjà une solution alternative pour le traitement du cancer, sans attendre le stade terminal de la maladie [1]. 

(la suite ci-dessous) 

Annonce spéciale

La beauté, signe extérieur de santé

La beauté n'a pas d'âge ! Il est légitime de vous préoccuper de votre apparence physique, et il est très exagéré de dire qu'il n'y a jamais rien à faire. Mais la chirurgie et les opérations coûtent cher, sont dangereuses, et les résultats peuvent être désastreux (un exemple ici). 

En réalité, l'aspect de votre visage, la texture de votre peau, vos cheveux, vos ongles et même votre sourire (état des lèvres, dents, gencives) sont fortement influencés par votre état de santé. 

Notre visage reflète notre personnalité tout autant que nos carences nutritionnelles. Ainsi, une peau sèche et pelliculeuse est généralement due à un manque d’acides gras oméga 6.

Continuez votre lecture ici. 

Suite de la lettre de ce jour : 

Deux enfants aidés par le régime cétogène

La première expérience humaine menée sur le régime cétogène dans le traitement du cancer fut menée en 1995 par l'oncologue (médecin spécialiste des cancers) Linda Nebeling, sur deux enfants atteints de tumeur au cerveau. Linda Nebeling est actuellement à l'Institut National du Cancer aux Etats-Unis. 

Les deux enfants réagirent de façon positive et la progression de la maladie fut totalement stoppée chez l'un d'entre eux qui était toujours vivant 10 ans plus tard, en continuant à suivre le régime cétogène. 

Il est évidemment impossible de tirer des conclusions générales d'une si petite expérience. Toutefois, le régime cétogène intéresse aujourd'hui de nombreuses équipes médicales à travers le monde. 

Le Dr Thomas Graeber, un professeur de pharmacologie moléculaire et médicale, a publié avec ses collègues en 2012 une étude qui montre que la privation de glucose active une boucle d'amplification métabolique et de signalisation conduisant à la mort des cellules cancéreuses [2]. 

Des études publiées en 2013 dans la revue Plos One indiquent que les souris cancéreuses soumises au régime cétogène présentent une amélioration de leur survie par rapport à un groupe témoin, non soumis à ce régime. 

Combiné à un traitement par oxygène hyperbare qui consiste à saturer les cellules cancéreuses d'oxygène, la survie des animaux était augmentée de 78% [3]. 

Ces résultats ouvrent évidemment d'importants espoirs pour les malades.  

Mises en garde indispensable

Mais attention, le régime cétogène cause certains problèmes, si bien qu'il est fortement déconseillé de le suivre sans surveillance médicale. Il peut provoquer une très forte fatigue, le corps ayant besoin de s’habituer à ce nouveau fonctionnement sans réserves de sucres. Le régime cétogène présente aussi un déficit de : 

  • fibres : cela provoque de la constipation ou paradoxalement de la diarrhée, qu'il est possible de soulager avec la prise de compléments alimentaires de fibres comme le psyllium ou la pectine ; 

  • potassium : l'essentiel de notre potassium nous vient des fruits et légumes, sources de glucides. Il faut donc prendre un complément de potassium ou privilégier des légumes pauvres en glucides (chou vert, asperges, aubergines, concombres, brocolis, céleri, laitue, poireaux, cresson) et les avocats.  

Surtout, le régime cétogène ne doit surtout pas être entrepris en cas de : 

  • insuffisance rénale, hépatique ou cardiaque, ainsi qu’infarctus récent,  

  • diabète insulinodépendant, et non-insulinodépendant en absence d’un encadrement médical,  

  • grossesse – allaitement,  

  • pour toute personne au-delà de 4 semaines, sans suivi médical,  

  • période de croissance (enfant, adolescent),  

  • durant un traitement diurétique ou corticoïde en absence d’un encadrement médical, 

  • en cas de troubles du comportement alimentaire, 

  • suite à une intervention chirurgicale, 

  • en cas de maladie du métabolisme des acides gras (porphyrie, déficit en pyruvate carboxylase et autres maladies génétiques rares). 

Limiter votre risque de cancer

Sans aller jusqu’au régime cétogène, une alimentation pauvre en glucides est bénéfique aussi bien en prévention du cancer que pour améliorer son traitement. Pour limiter votre risque de nourrir une tumeur affamée de glucose :
  • réduisez votre consommation de nourriture transformée, industrielle, comme les plats préparés, les farines raffinées (blanches) et les aliments fabriqués avec (pain de mie, baguette blanche, viennoiserie, pâtes blanches) ainsi que les boissons sucrées et les jus ; 

  • mangez des céréales en quantités adaptées à votre activité physique : vous pouvez vous en passer si vous ne faites pas de sport ; 

  • recherchez la couleur dans votre assiette : légumes et fruits colorés sont riches en antioxydants qui diminuent l'inflammation (myrtilles, raisin rouge, tomates, légumes verts). Il y a bien sûr plusieurs exceptions importantes comme le chou-fleur, le raifort et les asperges qui, bien que blancs, sont excellents pour la santé ; 

  • évitez autant que possible les grillades et fritures ; 

  • privilégiez les produits gras de bonne qualité : petits poissons gras, noix de toutes sortes, huile d'olive extra-vierge, huile de colza, avocats, œufs bios enrichis en oméga-3 si possible ; 

  • évitez les produits gras industriels : vinaigrettes, mayonnaises toutes faites, et bien sûr tous les biscuits apéritifs grillés et salés ; 

  • adaptez votre mode de vie pour réduire les causes de stress : changez de métier, de lieu d'habitation, d'activités si celles-ci ne vous permettent pas d'être raisonnablement détendu dans votre vie ; 

  • limitez l'usage de produits toxiques dans votre intérieur : produits ménagers, vernis, colles, plastiques ; 

  • buvez un ou deux verres de bon vin par jour, si possible rouge. 

A votre santé ! 

Jean-Marc Dupuis 


****************************** 
Publicités : 

Invitation exclusive : Découvrez votre invitation non-transmissible – réservée à BRICE4315@gmail.com – et rejoignez le cercle des abonnés à la Lettre du Dr Thierry Hertoghe, plus de détails ici


invitation exclusive


Nutrithérapie : Savez-vous que le curcuma empêche les cellules cancéreuses de proliférer ? Qu'il faut l'associer à de l'huile pour l'assimiler ? Découvrez les Dossiers de Santé & Nutrition dans cette vidéo (lien cliquable)

Prévention : Il y a 12 ans déjà que des lecteurs bien informés ont été sensibilisés sur les risques réels de la pilule contraceptive, 5 ans qu'ils savent le danger des médicaments anti-cholestérol (statines). Ils en connaissent aussi les alternatives naturelles, efficaces et validées scientifiquement. Découvrez vous aussi le journal de référence de la santé naturelle depuis plus de 30 ans en vous rendant ici

****************************** 

Si vous n'êtes pas encore abonné à La Lettre Santé Nature Innovation et que vous souhaitez vous aussi la recevoir gratuitement,inscrivez-vous ici

****************************** 

Pour être sûr de bien recevoir La Lettre Santé Nature Innovation sans qu'elle se perde dans votre boîte de messagerie électronique,visitez la page suivante

****************************** 

Sources : 

[1] Schmidt M, Pfetzer N, Schwab M, Strauss I, Kämmerer U. Effects of a ketogenic diet on the quality of life in 16 patients with advanced cancer: A pilot trial. Nutr Metab (Lond). 2011 Jul 27;8(1):54. 

[2] Nicholas A Graham, Martik Tahmasian, Bitika Kohli, Evangelia Komisopoulou, Maggie Zhu, Igor Vivanco, Michael A Teitell, Hong Wu, Antoni Ribas, Roger S Lo, Ingo K Mellinghoff, Paul S Mischel, Thomas G Graeber. Glucose deprivation activates a metabolic and signaling amplification loop leading to cell death. Molecular Systems Biology, 2012; 8 DOI: 10.1038/msb.2012.20 

[3] The Ketogenic Diet and Hyperbaric Oxygen Therapy Prolong Survival in Mice with Systemic Metastatic Cancer 

****************************** 

Les informations de cette lettre d'information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de cette lettre d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie. 

La Lettre Santé Nature Innovation est un service d'information gratuit de Santé Nature Innovation (SNI Editions). 
Pour toute question, rendez-vous ici

Service courrier : Sercogest, 44 avenue de la Marne, 59290 Wasquehal - France 

****************************** 

Vous recevez ce message à l'adresse BRICE4315@gmail.com car vous avez souscrit à La Lettre Santé Nature Innovation. Si vous ne souhaitez plus recevoir cette lettre d'information gratuite sur la santé naturelle, rendez-vous sur notre page de désinscription.

Posté par ewilliam à 14:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Google Alzheimer Mises à jour quotidiennes ⋅ 18 octobre 2016

 

Google  
  Alzheimer
Mises à jour quotidiennes  18 octobre 2016
 
  ACTUALITÉS  
 
Maladie d'Alzheimer. 65.000 patients en Bretagne
La maladie d'Alzheimer, la maladie de Parkinson, la Sclérose en plaques et la Sclérose latérale amyotrophique ont bien d'autres points communs.
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
 
Alzheimer: les inquiétudes des aidants qui travaillent
Alzheimer: les inquiétudes des aidants qui travaillent. media ... Alzheimer: les inquiétudes des aidants qui travaillent ... Alzheimer, quand s'inquiéter ?
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
 
«Face à l'alzheimer, ne soyons pas fatalistes»
C'est pour cela que la personne souffrant de l'alzheimer commence par perdre la mémoire récente. Mais il existe d'autres maladies dégénératives qui ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
 
La thérapie génique : une nouvelle piste de traitement pour Alzheimer ?
Près d'un mois après la 23ème Journée Mondiale Alzheimer, force est de constater qu'aucun traitement efficace n'a aujourd'hui véritablement vu le ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
 
Réunion France Alzheimer
Le Professeur Gil, neuropsychiatre et les bénévoles de l'association apporteront des réponses aux questions des participants, le jeudi 20 octobre de ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
 
Bordes (64) : toute la souffrance d'une infirmière de Safran
Me Hegoburu, l'avocate de la victime, a comparé cette souffrance à un « meurtre silencieux ». « Une fois ''Alzheimer'' et une fois ''boulet'', ça fait déjà ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
 
dans la ville
Association Touraine France Alzheimer 37. Permanence, de 14 h 30 à 17 h, services du CCAS de l'hôtel de ville. Des membres de l'association ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
 
   
Une touche d'humour pour les aidants naturels
La grande région de Granby regrouperait environ 10 000 aidants naturels, incluant ceux rattachés à la Société Alzheimer Granby et région, dont on ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
 
19 octobre 2016 : inauguration de la Maison Yersin, une résidence à vocation sociale
Le complexe sera également complété d'un centre d'accueil Alzheimer, ... qui s'adresse aux personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer.
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
Afficher plus de résultats | Modifier cette alerte

Posté par ewilliam à 08:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Cancer Mises à jour quotidiennes ⋅ 18 octobre 2016

= /tr>

  Google  
  Cancer
Mises à jour quotidiennes  18 octobre 2016
 
  ACTUALITÉS  
 
   
Cancer du sein : enceintes pour l'espoir
Un bébé miracle pour Aurélie Fusibet, enceinte après un cancer du sein. "C'est un bébé qui va arriver pour Noël. C'est le plus beau cadeau que je ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
 
Evry : les agents municipaux chaussent leurs baskets contre le cancer
Avec les Foulées roses d'Evry, le service public municipal s'engage pour la lutte contre le cancer », se félicite-t-on en mairie. Réservée aux agents ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
 
Nogent : il tient pour responsable de son cancer l'insalubrité de son logement
Serge le sait, le cancer du poumon va gagner. Mais son autre bataille, il ne la perdra pas. Depuis des années, cet habitant de Nogent-sur-Marne ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
   
 
Cancer du sein : quand la mode fait sa B.A.
A l'occasion d'Octobre Rose, le site Resee.com, spécialisé dans le vintage de luxe, met aux enchères des pièces ultra-collectors de 14 personnalités ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
 
Cancer du sein : le coût de la reconstruction
La reconstruction mammaire après un cancer est un parcours jalonné d'obstacles. C'est en tout cas le constat de l'Observatoire sociétal des cancers.
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
 
   
VIDEO. Des footballeurs s'engagent contre le cancer du sein
Les footballeurs de l'Avenir Bellac-Berneuil-Saint-Junien-les-Combes (Haute-Vienne) se sont impliqués pour lutter contre le cancer du sein dans le ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
   
   
 
Une belle mobilisation pour la lutte contre le cancer
Passionnée par l'événementiel et personnellement touchée par le cancer, Marie Wilmot a organisé Au fil du rêve, un défilé de mode visant à récolter ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
  WEB  
 
BALLONEMENTS
bonjour, Après un mo is et demi la radiothérapie (33 séances) et chimiothérapie (2 + xeloda pendant 6 semaines), je suis toujours ballonnée.
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
 
Appel témoignage
Je suis étudiante à la faculté de Psychologie de Strasbourg et je m'intéresse à la thématique du cancer du sein. Dans le cadre de mon mémoire, ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
 
Cancer du rein : le sunitinib augmente la SSM, mais également la toxicité
Aucun bénéfice de survie avec un traitement adjuvant par sorafénib ou sunitinib dans le cancer du rein. Lire plus. Univadis Résumés cliniques de Eur ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
 
Molecular Cancer Genetics
Several steps are necessary to turn a normal cell into a cancer cell. Most, if not all, of these include mutational change. Cancer is therefore a genetic ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
 
8 bons réflexes pour prévenir le cancer du sein
En ce mois d'Octobre Rose, il est bon de rappeler les réflexes à adopter au quotidien pour prévenir lecancer du sein. Malgré les avancées médicales, ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertine nt
 
 
Des mouches à fruits pour empêcher la propagation du cancer
«Les principales causes de mortalité associées aux tumeurs sont les métastases, des cancerssecondaires qui se forment dans des tissus loin de la ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
 
PHOTO Zahia : un décolleté sexy contre le cancer du sein
Pour aider la recherche contre le cancer du sein, Zahia a mis son décolleté en valeur dans une robe noire très sexy. Elle a ensuite posté le résultat sur ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
 
Statistiques canadiennes sur le cancer, 2016
La publication Statistiques canadiennes sur le cancer 2016 sera diffusée le 19 octobre 2016 à 3 h 1 (heure normale de l'Est) sur le site Web de la ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
 
Le sport nouveau coéquipier des personnes atteintes du cancer
Soignée au Centre Oscar Lambret de Lille, elle peut désormais pratiquer des activités sportives grâce au nouveau Pöle Sport et Canc er.
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
 
Appel à projets de l'institut national du cancer – Projets libres de recherche en Sciences Humaines ...
Dans le cadre du plan cancer 2014-2019 [actions 13.1 & 17.1] l'institut national du cancer lance un appel à projets qui couvre tous les champs de la ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
Afficher plus de résultats | Modifier cette alerte

Posté par ewilliam à 08:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

La Lettre Santé Nature Innovation par Jean-Marc Dupuis est un service d'information gratuit sur la santé, la nutrition et le bi

La Lettre Santé Nature Innovation par Jean-Marc Dupuis 
est un service d'information gratuit sur la santé, la nutrition et le bien-être.
Pour vous inscrire, rendez-vous ici

Pour ne plus recevoir nos messages, rendez-vous ici.

Cailloux dans les reins : c’est horrible !


Chère lectrice, cher lecteur, 

La douleur physique la plus terrible pour l’être humain est celle des cailloux dans les reins, aussi appelés « calculs rénaux ». 

Quand j’étais petit, je me demandais toujours pourquoi on parlait de « calculs ». Pourquoi pas cailloux ? 

Le mot calcul vient de calculus en latin, qui veut dire « osselet ». 

Les osselets sont les petits os de la colonne vertébrale des moutons. Ils sont principalement composés de calcium, et c’est le cas aussi des pierres ou cailloux qui se forment dans les reins. C’est pourquoi on les appelle « calculs », en vocabulaire médical. 

Pour la petite histoire, les enfants avaient toutes sortes de jeux avec les osselets. Et comme on leur apprenait à compter avec, c’est de là que vient le mot « calcul » en français. 

« Douleurs atroces »

Les médecins parlent de « douleur atroce et sporadique » pour désigner ce que ressent la victime de calculs rénaux. Sporadique veut dire « se produisant à intervalles irréguliers ». 

Imaginez que sur une échelle de douleur allant de 0 à 10, où 0 est l’absence de douleur et 10 la douleur maximale que vous puissiez imaginer ressentir, vous êtes à 10 ! C’est l’horreur. 

Malheureusement, ce problème est très fréquent. Il a beaucoup augmenté ces trente dernières années. 5 à 10 % des gens vivront une crise de colique néphrétique au cours de leur vie. C’est énorme : parmi mes lecteurs, des dizaines de milliers seront touchés ! 

Comment peut-on avoir des cailloux dans les reins ? D’où viennent-ils ? Pourquoi font-ils si mal et comment les éviter, et s’en débarrasser ? 

Nous allons voir tout cela. Et je vais vous indiquer un moyen naturel et très original de se soigner : aller au parc Astérix et faire un tour de Grand Huit ou de montagnes russes. C’est très sérieux, j’y reviens dans un instant, après une courte explication sur l’origine des cailloux dans les reins : 

Comment les cailloux se forment dans les reins

Les reins servent à filtrer le sang. 

Normalement, les déchets sont microscopiques. 

Ils sont dilués dans l’urine, qui coule dans de petits tuyaux dans les reins appelés uretères, vers la vessie. 

Mais il arrive que ces déchets « cristallisent », c’est-à-dire forment de petits grains. 

En effet, ces déchets sont en grande partie des « sels » minéraux. Comme le sel que vous mettez dans l’eau, ils peuvent former des grains lorsque la concentration est trop forte. Cela se produit en particulier quand on ne boit pas assez d’eau. 

Ces grains peuvent être fins, mais ils peuvent aussi grossir. Ils finissent alors par former des petits cailloux qui bloquent les uretères. 

C’est ce qui provoque les douleurs appelées « coliques néphrétiques » (néphros veut dire « rein » en grec), qui se produisent dans les flancs. 

Solution

Les petits cailloux finiront par passer dans la vessie – après vous avoir torturé(e). 

Mais les plus gros cailloux doivent être cassés avec des ultrasons. Parfois, on est même obligé d’opérer en ouvrant les reins pour les retirer directement. 

Ces opérations sont pénibles et se produisent après (ou pendant) les coliques néphrétiques abominables. 

Mieux vaut prévenir que guérir, donc, et cela tombe bien car les solutions sont simples et agréables. 

  • La première mesure est de prendre l’habitude d’ajouter systématiquement quelques gouttes de citron et une rondelle dans votre carafe d’eau à table, ou dans votre verre. C’est bon au goût, rafraîchissant, mais c’est surtout excellent pour la santé, et pas que pour la vitamine C. Le citron augmente la quantité de citrate dans l’urine. Le citrate contribue à prévenir la formation de cailloux [1]. De plus, avec une eau citronnée, vous aurez plus de plaisir à boire et augmenterez votre absorption de liquide. 

  • Faites des tisanes de plantes « diurétiques », c’est-à-dire qui donnent envie d’uriner. J’ai parlé du pissenlit qui tient son nom de « pisse-en-lit », et qui mérite sa réputation. Mais nous connaissons tous les effets étonnants des asperges : l’eau de cuisson des asperges est particulièrement efficace. Avec le pissenlit et les asperges, les orties, le persil en infusion (infuser 2 g de persil dans 150 ml d’eau bouillante et boire 3 fois par jour) et la verge d’or (infuser 3 g d’herbe dans 150 ml d’eau bouillante) seront vos meilleurs diurétiques naturels. 

  • Augmentez vos apports en potassium. Le meilleur moyen de manger plus de potassium est de manger plus de légumes, épices et produits végétaux, en particulier les pommes de terre avec la peau, le concentré de tomate, le cacao, le café et la chicorée, les graines de cumin, le gingembre moulu, le poivre, le persil, les châtaignes, l’avocat, la banane et les abricots secs. Le potassium réduit l’excrétion de calcium (vous avez moins de calcium qui passe dans vos reins), ce qui a le double avantage de préserver votre masse osseuse tout en réduisant la formation de calculs rénaux. 

(la suite ci-dessous) 
Annonce spéciale

 

Les pouvoirs des plantes contre les infections

La prise d'1g d’échinacée jusqu'à 5 fois par jour est remarquable contre une infection déclarée : elle donne un coup de fouet à votre système immunitaire. Elle est encore plus efficace en association avec la racine d’astragale de Chine qui stimule les globules blancs et les cellules "NK", tueuses naturelles d'agents infectieux (NK = Natural Killer). 

Retrouvez tous les conseils pour vous soigner efficacement et naturellement grâce aux plantes en cliquant ici.
 

Suite de la lettre de ce jour : 
  • À noter qu’il existe un complément alimentaire très intéressant pour prévenir les calculs rénaux, le citrate de potassium : comme son nom l’indique, il contient à la fois du citrate… et du potassium. 

  • Réduire votre consommation d’aliments riches en oxalate. La plupart des calculs rénaux sont formés d’oxalate de calcium. L’oxalate est une substance qui se lie au calcium pour le faire cristalliser. Vous réduirez votre risque de calculs rénaux en diminuant votre consommation d’aliments riches en oxalate : les épinards, la rhubarbe, les bettes, la betterave et la fève de soja. 

Contre les douleurs

Il existe – n’est-ce pas merveilleux ? – une plante qui a l’étonnante vertu de soulager les douleurs provoquées par les spasmes des uretères en cas de crise de colique néphrétique. 

Il s’agit du pétasite officinal (Petasites hybridus). Prendre 7,5 à 15 mg de pétasine 2 fois par jour, pendant les repas. 

Médecine chinoise

L’acupuncture est souvent recommandée en cas de calculs rénaux. Les preuves scientifiques de son efficacité sont cependant limitées. 

Je préfère pour ma part miser sur une préparation à base de plantes chinoises, appelée Te Xiao Pai Shi Wan [2]. Il faut en prendre 6 à 8 comprimés, 3 fois par jour. 

Consultez un praticien de MTC (médecine traditionnelle chinoise) pour qu’il vous prescrive cette préparation, et vous indique un endroit fiable pour vous la procurer près de chez vous. 

Le Grand Huit

Enfin, je l’ai déjà mentionné, il y a cette étude très sérieuse sur le Grand Huit. Elle vient de sortir dans la revue médicale The Journal of the American Osteopathic Association. Les montagnes russes exercent une pression dans le ventre qui force les petits cailloux à passer, avant qu’ils ne deviennent trop gros et douloureux. Les personnes qui font régulièrement des tours ont donc moins de coliques néphrétiques que les autres ! 

Ces recherches, menées par des scientifiques de l’université du Michigan, ont fait suite à des témoignages de patients qui racontaient avoir été guéris après être allés à Disney World en Floride [3]. 

On suppose que les personnes qui pratiquent le trapèze acrobatique, la haute voltige, le saut à l’élastique, la Formule 1 et la moto de course bénéficient des mêmes effets ! 

C’est un encouragement à remettre du « piquant » dans nos vies. Jouer à Tarzan, ou à James Bond. Car il est évident que la station « vautré devant la télévision » ou « assis dans le fauteuil de ma voiture » toute la journée ne favorise pas la circulation des petites impuretés qui se coincent dans nos tuyaux. 

À ma connaissance, aucune recherche scientifique n’a encore été de ce côté pour expliquer l’explosion des calculs rénaux depuis trente ans. Il serait temps de creuser cette piste. 

À votre santé ! 

Jean-Marc Dupuis 

****************************** 
Publicités : 

Contre la désinformation : L'action conjointe de l'Union Européenne et des lobbys de l'industrie pharmaceutique menace les médecines naturelles. Bientôt, non seulement les traitements alternatifs risquent d'être interdits, mais les sources d'information sur les médecines naturelles disparaîtront elles aussi. 

Prenez dès aujourd'hui les devants ! Abonnez-vous aux Dossiers de Santé & Nutrition et restez en permanence au courant des dernières découvertes en pointe de la médecine naturelle. 

Découvrez les nouveaux traitements que Bruxelles n'a pas encore eu le temps d'interdire en regardant la présentation ici

NOUVEAU ! Redécouvrez les vertus oubliées des plantes médicinales. Infusions, teintures-mères, décoctions, cataplasmes et onguents, apprenez les secrets de la médecine par les plantes en vous rendant ici

Secrets de jeunesse pour une vieillesse heureuse : La médecine anti-âge fait actuellement des progrès étonnants. Vous pouvez en bénéficier en suivant les conseils du Docteur Hertoghe, président de l'Association Mondiale de Médecine Anti-âge. Rendez-vous ici

****************************** 

Si vous n'êtes pas encore abonné à La Lettre Santé Nature Innovation et que vous souhaitez vous aussi la recevoir gratuitement, inscrivez-vous ici

****************************** 

Pour être sûr de bien recevoir La Lettre Santé Nature Innovation sans qu'elle se perde dans votre boîte de messagerie électronique, visitez la page suivante

****************************** 

Si vous souhaitez commenter cet article, je vous invite à le faire ici

****************************** 

Si vous pensez que ce message pourrait intéresser un ami ou un proche, n'hésitez pas à le lui transférer par email (utilisez la fonction "transférer ce message" dans votre boîte de messagerie électronique). Pour partager cet article, vous pouvez utiliser l'un des réseaux sociaux suivants : 

Partagez sur Twitter Partagez sur Facebook Partagez sur Pinterest Partagez sur Google + Partagez sur LinkedIn

****************************** 

Sources : 

[1] Mayo Foundation for Medical Education and Research (Ed). Diseases & Conditions - Kidney Stones, MayoClinic.com. 

[2] Voir Te Xiao Pai Shi Wan

[3] Roller coasters could be a cure for kidney stones 

****************************** 

Les informations de cette lettre d'information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de cette lettre d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie. 

La Lettre Santé Nature Innovation est un service d'information gratuit de Santé Nature Innovation (SNI Editions). 
Pour toute question, rendez-vous ici

Service courrier : Sercogest, 44 avenue de la Marne, 59290 Wasquehal - France 

****************************** 

Vous recevez ce message à l'adresse williamelbez@hotmail.fr car vous avez souscrit àLa Lettre Santé Nature Innovation. Si vous ne souhaitez plus recevoir cette lettre d'information gratuite sur la santé naturelle, rendez-vous sur notre page de désinscription.
 
Trop de bulletins d’informations ? Vous pouvez résilier l’abonnement.

Posté par ewilliam à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]