La bible Maigrir à tout prix dans le bien-être

24 mai 2017

NEO - NUTRITION Neo-nutrition est validée ! Vous avez rejoint le cercle des lecteurs de Néo-nutrition - félicitations !

Votre inscription à
Neo-nutrition
est validée !

Vous avez rejoint le cercle des lecteurs de Néo-nutrition - félicitations !

Dans quelques minutes, je vais vous envoyer un message confirmant votre inscription à ewilliam1@outlook.com. Je vous invite à y répondre en écrivant « Merci » par exemple. Cela ne coûte rien et ça me fait toujours plaisir.

Si demain matin vous n'avez toujours rien reçu de moi, vérifiez votre boîte à spams. Quand on commence à correspondre avec un nouvel ami, il est fréquent que ses courriers arrivent au mauvais endroit... Le plus efficace est de me signaler comme « expéditeur fiable ».

En lisant nos courriers, vous allez très vite :

  • découvrir les compléments alimentaires qui marchent (et ceux qui ne valent rien),
     
  • savoir si vous devriez suivre le régime sans gluten, cétogène, Atkins, chrononutrition, pour améliorer votre santé.
     
  • et reconnaître les super-aliments (pour ne plus passer à côté quand vous traversez un rayon).

Avant d'entrer dans le vif du sujet, je voudrais toutefois vous préciser un point important. La nutrithérapie est paradoxalement un domaine aussi neuf que vieux.

« Que ton aliment soit ton premier médicament » écrivait déjà Hippocrate il y a 2 400 ans.

Avant de profiter des lettres Néo-nutrition, je vous laisse découvrir une vidéo gratuite que nous avons réalisée sur les traitements et solutions de santé originaux issus de Révélations Santé & Bien-Être. Nous ne vous demandons rien en retour. Cette vidéo contient des dizaines de conseils de santé, simples, efficaces et démontrés scientifiquement.
Cliquez sur la vidéo ci-dessous pour la voir ! 

Face à l'impuissance d'une médecine « moderne » à soigner les maladies dites de « mode de vie » qui empoisonnent le quotidien de millions de personnes, nous redécouvrons les remèdes de nos grands-mères et les extraits de plantes.

C'est même devenu une médecine de pointe. Les études font florès, leurs résultats (comme vous verrez ci-dessous) sont exceptionnels et, à n'en pas douter, la nutrithérapie est à l'aube de reprendre une place importante dans la pratique de la médecine.

Mais il faut encore combattre les habitudes, les lobbies et une opinion publique qui se complaît parfois dans des images d'Epinal. Aussi ne vous étonnez pas de lire dans nos lettres des avis qui sortent des sentiers battus, avec de vrais remèdes préventifs ou curatifs dont on ne parle pas ailleurs. Et nous appuyons toujours nos recommandations par des études scientifiques de premier ordre. Nous vous fournissons toujours nos sources.

Bref nous sommes, et je suis sûr que vous aussi, du côté de la science et non de l'opinion.

Permettez-moi de commencer tout de suite par un sujet sensible : l’arthrose.

Après 50 ans, l'arthrose est le plus fréquent des problèmes articulaires : 9 à 10 millions de personnes en France sont touchées [1] !

Cela commence un matin en vous réveillant : vous sentez une raideur dans une articulation. Une sorte de pointe en acier qui s'enfonce dans votre hanche, votre dos ou votre genou, en descendant les escaliers.

Brutalement s'effondrent certains de vos plus beaux rêves d'avenir.

Partir voyager en liberté ; jouer dans un jardin l'été avec vos petits-enfants ; ou simplement faire des activités manuelles, bricoler, vous promener près de chez vous sans cette douleur lancinante qui irradie dans votre corps et vous pousse à bout.

Mais l'arthrose peut aussi toucher la hanche, le coude, le poignet, les doigts, la colonne vertébrale.

La douleur s'éveille dès que vous pressez du doigt votre articulation. Peu à peu, votre flexibilité régresse. Vos articulations deviennent rouges, chaudes, enflées, parfois même déformées. Au moindre changement de température, vos souffrances empirent.

Problème : 76 % des arthrosiques traités par des médicaments jugent leurs douleurs handicapantes.
 

Dans les profondeurs de votre cartilage, une catastrophe se prépare

Lorsqu'on parle de « douleurs handicapantes » pour 76 % des personnes traitées, cela signifie déjà que les traitements médicamenteux ne sont pas efficaces.

Mais il y a pire : plusieurs études ont montré que les antidouleurs contre l'arthrose aggravent la situation.

Ils accélèrent la dégradation du cartilage.

Le phénomène est d'autant plus vicieux que, dans un premier temps, le patient est convaincu d'aller mieux.

Il ne se doute de rien parce que le médicament a provisoirement masqué sa douleur.

Mais c'est une dangereuse illusion. Dans les profondeurs de son cartilage, ses os, ses tendons, une catastrophe se prépare :
 
  • Des médecins d’Oslo, en Norvège, ont suivi 186 patients souffrant d'arthrose de la hanche. 58 d'entre eux prenaient un médicament contre l'inflammation et la douleur, de l'Indocin, un anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS). Aux rayons X, ils se sont aperçus que les personnes prenant de l'Indocin souffraient d'une détérioration bien plus rapide de leur hanche que les autres.
     
  • Au Portugal, le Dr Antonio Lopez Vaz, de l'hôpital d'Oporto, a étudié un groupe de 48 patients souffrant d'arthrose du genou. Il a divisé le groupe en deux, donnant chaque jour, pendant 8 semaines, 1,5 g de glucosamine (un produit naturel dont je vais reparler) au premier groupe, et 1,2 g d'ibuprofène (un AINS) à l'autre groupe.
     
Au départ, les personnes qui prenaient de l'ibuprofène ont vu leurs douleurs diminuer plus vite que les autres. L'impression a persisté durant les deux premières semaines.

Mais au bout de huit semaines, non seulement leurs douleurs avaient recommencé à s'aggraver, mais elles étaient maintenant « significativement plus fortes » que celles du groupe « glucosamine » (le produit naturel) !!

Et ce n'était pas la fin du cauchemar pour eux.
 

Des trous dans l'estomac qui saignent

L'ibuprofène, comme les autres AINS, peut être extrêmement dangereux administré sur le long terme.

Utilisés de façon continue, les AINS provoquent des saignements dûs à des trous dans la paroi de l'estomac et de l'intestin.

C'est une conséquence fréquente. Plus de 20 000 personnes chaque année sont touchées, rien qu'en France, par ces graves effets indésirables.

L'arthrose n'est pas comme le rhume ou la jambe cassée. Ce n'est pas un problème temporaire. Le point crucial n'est pas de vous soulager quelques jours ni quelques semaines.

L'important est que, dans 6 mois, dans 2 ans, dans 10 ans, vous ne finissiez pas en chaise roulante, ou immobilisé sur un lit d'hôpital.
 

Solutions naturelles et efficaces contre l'arthrose

Heureusement, il existe des traitements naturels et sans effets indésirables contre l'arthrose.

Pas plus que les médicaments, ce ne sont des remèdes miracle.

Mais contrairement aux médicaments chimiques, ils permettent :
 
  1. de réduire significativement le risque de douleurs causées par l'arthrose ;
     
  2. de réduire significativement le risque de séquelles liées à l'arthrose ;
     
  3. et ils peuvent même contribuer à faire repousser votre cartilage, un effet qu'aucun médicament chimique ne peut vous laisser espérer (au contraire, comme vu plus haut, les médicaments les plus souvent utilisés contre l'arthrose, les AINS, accélèrent la destruction du cartilage).
     

Voici comment inverser l'arthrose

Contrairement à ce qu'on raconte un peu partout, l'arthrose n'est ni définitive, ni inéluctable.

Ce n'est pas une maladie qui progresse forcément dans le mauvais sens. Ce n'est pas le cartilage qui s'use comme les pneus d'une voiture.

Les choses sont beaucoup plus compliquées que cela. Mais je vais vous les expliquer de façon simple et brève.

Et vous verrez : quand vous aurez compris le vrai mécanisme de l'arthrose, vous comprendrez – tout naturellement – pourquoi il existe vraiment une solution naturelle qui marche, à base de simples compléments alimentaires, qui vous permet d'espérer inverser votre phénomène d'arthrose.

Et je vais vous donner tous les détails utiles, patiemment.
 

La véritable cause de l'arthrose (récemment découverte)

L'arthrose est un problème articulaire qui a longtemps été attribué à une usure du cartilage, cette substance blanche et légèrement élastique qui couvre les extrémités de vos os, leur permet de glisser les uns contre les autres sans frottement douloureux, et d'amortir les chocs.

Mais au début des années 2000, des chercheurs américains se sont aperçus que l'arthrose n'est pas causée par une usure du cartilage. Si c’était le cas, les sportifs seraient beaucoup plus touchés que les reste de la population, alors que c’est l’inverse.

L'origine réelle du problème, ce sont des cellules du cartilage devenues folles.

Normalement, votre cartilage est constamment renouvelé. Vous avez pour cela des cellules spéciales, appelées chondrocytes. Elles « digèrent » constamment le vieux cartilage et fabriquent des briques neuves afin que votre cartilage soit toujours bien épais, bien élastique, bien irrigué, bien protecteur.

Je suis désolé car le mot « chondrocyte » est compliqué. Mais je suis obligé de vous demander de vous en souvenir, car je vais le réutiliser de nombreuses fois.

Retenez bien dans un coin de votre mémoire :

Les chondrocytes sont ces cellules essentielles qui vous débarrassent de votre vieux cartilage et vous fournissent les matériaux pour en produire du nouveau. C'est grâce à eux que vos articulations peuvent rester bien flexibles, bien élastiques pendant des décennies.

Mais lorsque nos chondrocytes sont mal traités, ils deviennent fous, et vous allez voir que les conséquences sont terribles.

Avant de passer aux mauvaises nouvelles, je dois vous indiquer comment prendre soin de vos chondrocytes, et cela vaut même et surtout si la maladie a déjà commencé.
 

Comment prendre soin de vos chondrocytes

Pour éviter que l'arthrose ne commence ou s'aggrave, il faut prendre soin de vos chondrocytes.

Pour cela, vous devez :
 
  1. Leur donner l'oxygène et les nutriments dont ils ont besoin pour vivre et faire leur travail de régénération du cartilage.
     
  2. Les protéger des agressions extérieures. Les chondrocytes détestent les coups violents, comme tout le monde, et ils détestent les substances inflammatoires (cytokines, leucotriènes). Ainsi, lorsqu'une inflammation s'installe dans votre corps de façon durable, à cause d'une intolérance alimentaire, de l'obésité, ou d'un mode de vie malsain, vos chondrocytes risquent de tomber malades et de devenir fous.
     

Bien nourrir vos chondrocytes

Commencer par l'alimentation. Les chondrocytes se situent dans votre cartilage. Or, le cartilage a une particularité : il n'est pas irrigué par des vaisseaux sanguins.

Cela veut dire que les cellules du cartilage ne reçoivent pas d'oxygène ni de nutriments par le sang, comme les autres cellules du corps.

Leur nourriture se trouve dans le liquide synovial, un liquide qui ressemble à du blanc d'œuf et dans lequel baigne l'articulation.

Pour oxygéner et nourrir vos chondrocytes, vous devez faire pénétrer votre liquide synovial dans votre cartilage. Et pour cela, il faut que vous bougiez régulièrement. Car le cartilage est un peu spongieux (comme une éponge). Chaque fois que vous pressez dessus, un peu de liquide synovial circule en dedans et en dehors. C'est ainsi que vos chondrocytes sont nourris et oxygénés.

Les problèmes commencent lorsque :
 
  1. Nous bougeons trop peu : télévision, travail de bureau, voiture, sédentarité. Nous ne sollicitons pas assez nos articulations. Les chondrocytes manquent alors d'oxygène et de nourriture, s'affaiblissent, tombent malades.
     
  2. Nous compressons excessivement notre cartilage : les personnes en surpoids écrasent leur cartilage. Comme une éponge mouillée sur laquelle on aurait posé un dictionnaire, notre cartilage s'écrase, expulse le liquide synovial et, à nouveau, les chondrocytes souffrent, manquent d'oxygène et de nourriture, et risquent de devenir fous.
     
C'est pourquoi il est important, pour prévenir l'arthrose, de faire fréquemment de l'exercice physique modéré, et de rester aussi proche que possible de votre poids idéal.

Mais nous avons vu que cela ne suffit pas forcément. Car il faut aussi éviter les coups et l'inflammation chronique.
 

Protéger vos chondrocytes des coups et de l'inflammation

Notre cartilage est fait pour « encaisser » de fortes pressions fréquentes.

Vous pouvez sauter, danser, courir sans craindre de l'abîmer, bien au contraire. Toutefois, le cartilage n'est pas fait pour être écrabouillé violemment. En cas d'entorse, de chute à ski, au football ou au rugby, d'accident de voiture, de vélo ou de roller, le choc est tel que le cartilage s'écrase et reste durablement abîmé.

Là encore, les chondrocytes souffrent et peuvent tomber malades et devenir fous.

Les personnes qui ont eu dans leur jeunesse un accident de ce type courent de forts risques de souffrir d'arthrose. Il est particulièrement important qu'elles suivent les conseils contre l'arthrose que je donnerai plus loin. Plus elles commenceront tôt, plus l'effet sera fort, jusqu'à éviter toute douleur gênante.

D'autre part, les chondrocytes sont très vulnérables aux substances inflammatoires, qui les rendent malades. Lorsqu'une intolérance alimentaire, un excès de poids, un mode de vie malsain, un stress chronique, ou toute autre cause provoquent chez vous une inflammation chronique, vos chondrocytes souffrent et risquent de devenir fous.

À noter enfin que lorsque nous vieillissons l'activité de nos chondrocytes diminue naturellement.

Tous ces phénomènes sont graves. Bien plus graves que la simple douleur passagère qu'ils provoquent au début.
 

Le terrible secret des chondrocytes devenus fous

En effet, un chondrocyte devenu fou ne cesse pas seulement de faire son travail.

Il se met, tel un forcené, à :
 
  • tuer les autres chondrocytes,
     
  • attaquer les cellules saines de cartilage,
     
  • empêcher les nouvelles « briques » de cartilage d'être fabriquées et mises en place.
     
C'est la terrible vérité. Aussi choquant que cela puisse paraître, les chondrocytes, cellules normalement programmées pour renouveler le cartilage, se mettent à faire le contraire quand elles deviennent folles : elles détruisent le cartilage existant, et empêchent le nouveau de se reformer.

Un cercle vicieux se met alors en place : plus l'arthrose s'aggrave, plus vous avez d'inflammation. Et plus vous avez d'inflammation, plus vos chondrocytes deviennent fous, et aggravent votre arthrose !!
 

Erreur à ne pas commettre

Vous comprenez pourquoi la plus grave erreur est alors de prendre des antidouleur.

Ils vous empêchent de ressentir le grave problème qui se produit dans vos articulations.

Mais jour après jour, le travail de sape se poursuit. Et plus le temps passe, plus les chondrocytes fous s'emballent et crachent des substances inflammatoires, accélérant leur besogne de destruction !

Et tenez-vous bien : ce sont bientôt toutes les autres parties de l'articulation qui sont attaquées. Vos tendons, vos os, le liquide synovial lui-même – qui en temps normal permet de lubrifier l'articulation – s'enflamment sous l'effet des substances inflammatoires qui se concentrent.

D'où les rougeurs, les gonflements, la douleur qui finit par être paralysante.

L'arthrose n'est PAS un problème anodin.

Vous devez tout faire pour la prévenir, ou la maîtriser si elle s'est déjà déclenchée.
 

Des enjeux considérables pour votre avenir

Ceci est tellement important que je me permets de préciser, avec les termes techniques, l'engrenage diabolique qui s'est mis en place, et qui peut avoir de telles conséquences sur votre avenir.

Au lieu de fabriquer du nouveau cartilage, comme ils le font habituellement, vos chondrocytes devenus fous :
 
  1. Détruisent le cartilage existant, en sécrétant des métalloprotéinases, bien au-delà de leur travail normal qui consiste à vous débarrasser du vieux cartilage. Même les cellules saines et neuves sont attaquées.
     
  2. Empêchent la formation des briques qui permettent de renouveler le cartilage ; ces briques sont le collagène et les protéoglycanes.
     
  3. Attaquent les autres parties de l'articulation (tendons, os, liquide synovial) en produisant des substances inflammatoires agressives, les leucotriènes et les cytokines.
     
Maintenant que vous avez compris cela, vous réalisez l'importance cruciale d'un mode de vie sain, d'une activité physique régulière mais sans excès ; de conserver votre poids idéal. Il faut tout faire pour éviter que le cercle de l'inflammation ne se mette en route.

Et si ce processus est déjà enclenché chez vous, alors il faut :
 
  1. stopper l'inflammation avec un produit naturel bien supporté par l'organisme ;
     
  2. apporter à vos articulations les « briques » de cartilage que vos chondrocytes ont cessé de produire.
     
Le plan de bataille est donc clair !

Entrons maintenant dans le détail de ce que vous devez faire.
 

Stopper l'inflammation dans vos articulations

Première étape donc, éteindre l'incendie qui s'est déclenché dans vos articulations.
 
  • Si vous bougez trop peu, reprenez une activité physique régulière pour relancer la circulation du liquide synovial dans votre cartilage.
     
  • Si vous êtes en surpoids, soulagez vos articulations en perdant vos kilos en trop. La première mesure pour cela est de réduire votre consommation de farineux, féculents et sucreries.
     
  • Si votre arthrose s'est déclenchée à cause d'un accident qui a touché vos articulations dans le passé, ou à cause de l'âge, passez directement à l'étape suivante.
     

La nutrition anti-arthrose

Les données scientifiques s’accumulent sur le rôle de la nutrition dans l'inflammation.

Pour limiter votre niveau d'inflammation et donc votre risque d'arthrose :
 
  • Mangez plus de fruits et de légumes. Riches en antioxydants, ils aideront eux aussi à diminuer l'inflammation causée par les radicaux libres.
     
  • Consommez autant que vous le pouvez des épices aux propriétés anti-inflammatoires : ajoutez chaque fois que vous en avez l'occasion du poivre, du curcuma, de la cannelle et du gingembre à votre cuisine.
     
  • Augmentez vos apports en acides gras oméga-3 (huiles d’olive et de colza, graines de lin, sardines, thon, saumon, maquereau), diminuez vos apports en oméga-6 (huiles et margarines de tournesol, de maïs et de pépins de raisin). Les oméga-3 sont anti-inflammatoires, les oméga-6 sont pro-inflammatoires.
     
À noter que les oméga-3 issus d'huile de poisson ne sont pas seulement anti-inflammatoires. Ils bloquent aussi le fonctionnement des substances qui digèrent le cartilage, appelées aggrécanases.

Une fois toutes ces mesures prises, tournez-vous vers la reine des plantes anti-inflammatoires.
 

La plante anti-inflammatoire qui fait des flammes

La reine des plantes anti-inflammatoires est une plante originaire du désert du Kalahari, en Afrique.

Ses propriétés médicinales semblent avoir été découvertes par les différents peuples d’Afrique australe qui l’ont utilisée en décoction pour traiter les problèmes digestifs, les rhumatismes, l’arthrite, et pour réduire la fièvre.

Son nom est l'harpagophytum, ou « griffe du diable » [2]. Et comme son nom l'indique, elle « fait des flammes » contre l'arthrose.

Des études scientifiques ont montré qu'elle a la capacité unique de réduire le niveau de cytokines, les agents d'inflammation [3]. Une étude publiée en 2003 montre une forte réduction de la douleur et des symptômes de l’arthrose chez 75 patients traités avec de l’harpagophytum.

La douleur régresse de 25 à 45 % alors que la mobilité augmente d’autant [4]. De plus, comme les oméga-3, elle inhibe les enzymes qui digèrent le cartilage.

Ces propriétés exceptionnelles de l'harpagophytum en font l'outil incontournable de toute personne souffrant de problèmes d'arthrose.
 

Aussi efficace que le Vioxx, mais sans les effets indésirables

Il n'y a vraiment aucune raison de priver vos articulations douloureuses d'harpagophytum, une plante qui semble avoir été créée rien que pour elles.

Certains lecteurs se souviendront que l'industrie pharmaceutique avait inventé, au début des années 2000, des antidouleurs de nouvelle génération, les Coxib (Vioxx). Ils furent précipitamment retirés du marché quand on s'est aperçu qu'ils provoquaient des maladies cardiaques. Malgré tout, le Vioxx était vraiment efficace contre les douleurs.

Eh bien, les études ont montré que l'harpagophytum est au moins aussi efficace que les Coxib, mais avec bien moins d'effets indésirables[5] !

Une étude validée en 2007 [6] a montré que, sur 259 patients, une dose de 480 mg d'harpagophytum permettait de réduire de manière significative (24 %) les effets de l'arthrose.

Les briques de cartilage que les chondrocytes ne fabriquent plus

Une fois que vous avez stoppé l'incendie et éteint l'inflammation, vous avez gagné une bataille, mais vous n'avez pas (encore) gagné la guerre contre l'arthrose.

Tout le travail reste à faire : reconstruire votre cartilage.

Ceci est impossible si vous n'apportez pas à vos articulations les « briques » que vos chondrocytes fous ne sont plus capables de fournir.

Et vous avez encore une chance inouïe sur ce point.

Vous trouvez aujourd'hui des substances naturelles dont il est prouvé scientifiquement que, quand vous les avalez, elles se retrouvent dans le liquide synovial de vos articulations, « toutes prêtes » à pénétrer dans votre cartilage et servir à le reconstruire, et ainsi suppléer (remplacer) le travail des chondrocytes.

Ces substances naturelles sont au nombre de trois. Ce sont vos trois « armes » contre l'arthrose.
 

Arme n°1 contre l'arthrose : la substance naturelle qui reconstruit le cartilage endommagé

Votre arme n°1 contre les dégâts articulaires provoqués par l'arthrose s'appelle le sulfate de glucosamine.

Il se trouve naturellement dans la carapace de certains crustacés pêchés sur les plateaux océaniques.

La découverte du sulfate de glucosamine a été un choc pour la communauté scientifique mondiale. Il contribue à reconstruire le cartilage endommagé et à rendre ses qualités lubrifiantes au liquide synovial, une tâche que l'on croyait impossible jusque là.

Mais l'une après l'autre, les études ont confirmé que le sulfate de glucosamine atténue les symptômes de l'arthrose. Ses effets se font sentir après 2 à 6 semaines de traitement. À long terme également, il diminue la progression de l’arthrose.

C'est un avantage décisif par rapport aux médicaments AINS, dont on a vu qu'ils accélèrent la progression de l'arthrose. La biodisponibilité du sulfate de glucosamine dans l’intestin est de 90 %, ce qui signifie qu'il est très bien assimilé par l'organisme.

Le spécialiste de l'arthrose, le Dr Veroli, recommande dans ses livres 1500 mg par jour de sulfate de glucosamine. Selon lui, l'effet peut se faire sentir après seulement 2 semaines.

À cette dose, selon certaines études, la glucosamine peut être plus efficace que le paracétamol pour soulager les symptômes de l’arthrose, et toujours sans les effets indésirables.

Mais il est recommandé aux personnes souffrant des articulations de prendre de la glucosamine sur le long terme.

Deux études cliniques menées sur des personnes souffrant d’arthrose du genou ont montré que la prise quotidienne de 1500 mg de sulfate de glucosamine pendant 3 ans permet de bloquer la progression de la maladie [7] [8].

Il n'est donc pas étonnant que la Ligue européenne contre les rhumatismes EULAR (The European League Against Rheumatism) recommande l’utilisation du sulfate de glucosamine dans les compléments alimentaires [9].
 

Arme n°2 : reconstituer la matrice du cartilage et l'hydratation qui assure souplesse et flexibilité

Votre deuxième arme naturelle contre l'arthrose est le sulfate de chondroïtine.

Le sulfate de chondroïtine est un composant de la matrice du cartilage et il contribue à son hydratation, ce qui est une fonction essentielle si vous voulez que votre cartilage soit souple et élastique et qu'il permette à vos articulations de fonctionner sans douleurs.

Le sulfate de chondroïtine aurait un effet supplémentaire par rapport à la glucosamine : sa présence réduirait l'activité d'une enzyme qui détruit le cartilage, l'enzyme hyaluronidase.

Mais les recherches récentes indiquent surtout que glucosamine et sulfate de chondroïtine sont complémentaires.

Selon Jacqueline Lagacé, spécialiste québecoise d'immunologie et ancienne directrice d'un laboratoire de recherche à la faculté de médecine de l'université de Montréal :
 
« On estime que la prise de ces deux produits améliore l’état des arthrosiques dans environ 80 % des cas. »
 
Selon le site de référence passeportsante.net :
 
« L'association glucosamine-chondroïtine est pertinente puisque les mécanismes d'action de ces deux molécules sont différents et complémentaires. »
 
Selon une toute récente étude clinique internationale, l'étude « The Moves » [11], réalisée en 2014, les effets conjugués de la chondroïtine et de la glucosamine sont comparables à ceux obtenus avec des anti-inflammatoires – sans les effets indésirables.

Le Dr Veroli recommande une dose de sulfate de chondroïtine de 1200 mg par jour. Ce n'est toutefois qu'après 4 à 8 semaines de traitement que l'effet se fait sentir, soit un peu plus que la glucosamine.

Attention toutefois : la glucosamine et la chondroïtine ne conviennent pas à tous les patients.

On estime généralement qu'elles ne sont efficaces que chez environ 80 % des personnes. Donc, 1 personne sur 5 n'obtiendra pas le soulagement espéré.
 

Réduire la douleur de 82 %

Mais je vous ai réservé le meilleur pour la fin : votre « arme n°3 » est un produit naturel qui, dans une étude en double-aveugle (l'étalon or de la recherche scientifique), a montré une réduction de 82 % de la douleur chez les patients arthrosiques après 6 semaines.

Il s'agit du méthyl-sulfonyl-méthane (MSM).

Le MSM est un produit qui renforce votre production naturelle de sulfate de chondroïtine, de sulfate de glucosamine et d’acide hyaluronique, les substances qui donnent leur élasticité aux articulations.

Selon le site lanutrition.fr, qui fait autorité en matière de substances naturelles pour soigner :
 
« Grâce au soufre qu’il renferme, le MSM contribuerait à maintenir en bon état les tissus conjonctifs (tendons, derme profond, collagène, cartilage, etc.). Le soufre est crucial à l’action du glutathion, un neutralisateur de radicaux libres très puissant, nécessaire pour la formation et la restauration de la matrice cellulaire du cartilage. »
 
Une étude publiée en 2011 démontre l’effet du MSM dans le cas de patients souffrant d’arthrose [12].

Attention, le taux de MSM dans l'organisme baisse lui aussi fortement avec l'âge. Il est donc conseillé aux personnes âgées souffrant d'arthrose d'en prendre sous forme de complémentation nutritionnelle, d’autant qu'une étude clinique a montré que, en association à la glucosamine (dont nous avons parlé plus haut), les résultats semblent meilleurs que chaque produit pris séparément.
 

Des produits non toxiques qui exercent d'autres bienfaits

Comme le sulfate de glucosamine et le sulfate de chondroïtine, le MSM n'est pas toxique et ne présente pas d'incompatibilité avec les médicaments. Il doit toutefois être pris quotidiennement sur une période prolongée pour exercer tous ses bienfaits. Les effets se font ressentir dès 3 semaines environ.

Il produit en outre d'autres bienfaits au niveau de l'organisme : il diminue le niveau d'allergie en bloquant les récepteurs dans les muqueuses de façon à ce que les allergènes ne puissent plus s’y fixer. Il agit positivement sur la digestion, réduisant les problèmes de diarrhée, de constipation et d’hyperacidification.

Le MSM agit lui aussi en synergie avec le sulfate de glucosamine : lors d'un essai clinique randomisé en double aveugle, 118 patients souffrant d’arthrose ont pris soit de la glucosamine, soit du MSM, soit une combinaison de glucosamine et de MSM, soit un placebo. Après 12 semaines de traitement, les participants auxquels on avait administré les deux produits en même temps ont éprouvé la plus grande diminution de l’indice de douleur [13].
 

Comment se soigner sans se ruiner

Fort bien, me direz-vous, mais quel budget faut-il pour se procurer tous ces produits hyperspécialisés, qui doivent forcément être très coûteux ??

Il est vrai qu'on ne trouve malheureusement pas de sulfate de glucosamine, de sulfate de chondroïtine, ni de MSM dans les rayons des supermarchés. Ce sont des substances qui restent aujourd'hui confidentielles (en Europe) et dont la fabrication, le transport et le stockage nécessitent d'importantes précautions pour ne pas les dénaturer.

Des petits malins s'amusent à en vendre sur Internet, parfois à des prix bradés. Mais quelles garanties offrent-ils vraiment sur la qualité, l'authenticité et le caractère non frelaté des produits que vous recevrez dans votre boîte aux lettres ? Aurez-vous le courage (l'audace !) de les avaler les yeux fermés ?

Il faut de plus se souvenir que le sulfate de glucosamine est fabriqué à partir de crustacés. Les personnes allergiques aux crustacés ne doivent donc jamais prendre de glucosamine, une mise en garde qui n'est évidemment pas toujours clairement affichée.

Concernant le sulfate de chondroïtine, c'est encore pire :

Les différences de qualité entre les compléments alimentaires sont énormes. La chondroïtine pure de bonne qualité exige un procédé de production très coûteux et complexe. Alors, pour réaliser des marges substantielles, iI arrive que les fabricants ajoutent du cartilage moulu dans leur produit et le commercialisent sous le nom de « Chondroïtine ». En 2007, de nombreux fabricants néerlandais ont été montrés du doigt lors d’un test en laboratoire : 5 compléments sur 7 ne contenaient aucune chondroïtine mais étaient composés de cartilage moulu.

Quant au MSM, les qualités sont là aussi très variables et je recommande un produit obtenu par distillation et non par cristallisation. La cristallisation implique l'utilisation de solvants impurs, laissant potentiellement des sous-produits toxiques (ex : métaux lourds, ou hydrocarbures chlorés). Le MSM pur doit également être très sec avec une teneur en eau inférieure à 0,1 %. (titrage Karl Fischer méthode). Se méfier des fabricants qui affirment que leur MSM est « pur à 99,9 % », mais qui ne se réfèrent pas à des tests de pureté volatile. Ces derniers tests se font par chromatographie en phase gazeuse à haute résolution, une méthode quantitative très spécifique qui détermine la pureté volatile du MSM.

Concernant l'harpagophytum, veillez à choisir un produit à teneur garantie de 5 % d'iridoïdes totaux, la substance active contre l'inflammation. C'est la concentration qui permet de bénéficier des bienfaits de manière optimale.

Il est donc particulièrement risqué d’acheter ces produits à l'aveuglette. Je vous recommande de consacrer beaucoup de soin au choix de vos produits en boutique bio, et même de privilégier l'achat en pharmacie si vous avez une bonne pharmacie près de chez vous, ouverte aux produits naturels et dirigée par une personne vraiment compétente dans ce domaine.

Concernant l'achat sur Internet, je recommande le produit Formule Articulations de Cell'Innov qui contient à la fois tous les composants les plus efficaces (harpagophytum, sulfate de glucosamine, sulfate de chondroïtine, MSM), sous des formes respectant les critères ci-dessus, et dans les doses exactes correspondant à leur meilleure efficacité.

Ce produit a manifestement été élaboré sur la base de la plus récente littérature médicale. Il vient d'ailleurs à peine de sortir sur le marché (octobre 2014) et très peu de personnes ont encore pu en bénéficier. Je vous le présente donc d'une certaine façon « en avant-première ».

En prenant chaque jour 4 comprimés du produit Formule Articulations de Cell'Innov, vous avez exactement 1500 mg de sulfate de chondroïtine, 1200 mg de sulfate de chondroïtine, 500 mg de Méthyl-sulfonyl-méthane (MSM) et 500 mg d'extrait d'Harpagophytum titré à 5 % d’iridoïdes totaux. Cela correspond aux préconisations ci-dessus.

Les lecteurs fidèles de Santé Nature Innovation connaissent bien le laboratoire Cell'Innov que je recommande particulièrement pour les produits qu'il est nécessaire de prendre sur le long terme.

La spécialité de ce laboratoire est en effet d'offrir un service gratuit pour soutenir les personnes qui souhaitent tenir leurs « bonnes résolutions » sur le long terme, ce qui est plus efficace (je dirais même indispensable) mais aussi forcément plus difficile.

Cell'Innov vous garantit l'envoi régulier de vos produits au fur et à mesure de vos besoins afin que vous ne soyez jamais à court, mais aussi pour vous « rappeler les bonnes résolutions » que vous aviez prises vis-à-vis de vos articulations. D'expérience, cela peut faire toute la différence.
 

Mise en garde importante

Attention, l'efficacité de ces substances anti-arthrose n'est pas garantie à 100 %. Comme dit plus haut, certaines personnes ne réagiront pas. Et bien entendu, plus votre arthrose est avancée, plus il sera long et incertain de faire disparaître les douleurs et de retrouver votre souplesse intacte.

De plus, gardez toujours à l'esprit qu'une meilleure alimentation est le premier pilier de tout traitement. Et que la prise de compléments alimentaires anti-arthrose sera plus efficace si vous la complétez par la prise de vitamine D, d'oméga-3 et d'un bon multivitamines.

Toutefois, ces mesures font partie de l'hygiène de base quel que soit votre mode de vie et vos éventuels problèmes de santé, donc j'espère que, à ce stade, la majorité de mes lecteurs les respectent déjà et que je n'ai pas besoin de répéter ces préconisations un peu « bateau ».

Enfin, merci de penser à moi si vous décidez de suivre ce conseil aujourd'hui. Dans 6 mois environ, écrivez-moi pour me dire quels sont les effets de vos produits : au niveau de la douleur, de la souplesse, des raideurs matinales et aux changements de météo.

Ce n'est pas obligatoire évidemment. Mais je vous en serais très reconnaissant car cela m'intéresse au plus haut point d'avoir ce retour d'expérience collective, et bien sûr de savoir si j'ai pu vous aider comme je l'espère.

Vous pouvez vous procurer le produit Formule Articulations de Cell'Innov en cliquant ici.

À votre santé !

Jean-Marc Dupuis  

Sources :

[1] Épidémiologie des maladies rhumatismales

[2] Degenerative diseases of the musculoskeletal system--overview of current clinical studies of Devil's Claw (Harpagophyti radix)].

[3] Fiebich BL : Inhibition of TNF-alpha synthesis in LPS-stimulated primary human monocytes by Harpagophytum extract SteiHap 69. Phytomedicine. 2001 Jan;8(1):28-30.

[4] Wegener T : Treatment of patients with arthrosis of hip or knee with an aqueous extract of Devil's Claw (Harpagophytum procumbens DC.). Phytother Res 2003, 17(10):1165-1172.

[5] Chrubasik S : A randomized double-blind pilot study comparing Doloteffin and Vioxx treatement of low back pain. Rheumatology (Oxford). 2003, 42(1) : 141-148.

[6] Effectiveness and safety of Devil's Claw tablets in patients with general rheumatic disorders. Author: Warnock M, McBean D, Suter A, Tan J, Whittaker P. Source: Phytother Res. 2007; 21(12):1228-33.

[7] Reginster JY, Deroisy R, Rovati LC, Lee RL, Lejeune E, Bruyere O, Giacovelli G, Henrotin Y, Dacre JE, Gossett C. Long-term effects of glucosamine sulphate on osteoarthritis progression: a randomised, placebo-controlled clinical trial.Lancet 2001 Jan 27;357(9252):251-6.

[8] Pavelka K, Gatterova J, Olejarova M, Machacek S, Giacovelli G, Rovati LC. Glucosamine sulfate use and delay of progression of knee osteoarthritis: a 3-year, randomized, placebo-controlled, double-blind study.Arch Intern Med 2002 Oct 14;162(18):2113-23.

[9] Zhang W, Doherty M, Leeb BF, et al. EULAR evidence-based recommendations for the diagnosis of hand osteoarthritis : Report of a task force of ESCISIT. Ann Rheum Dis 2009;68:8-17.

[10] Arthrose la chondroitine et la glucosamine sont-elles efficaces ?

[11] The Combination of Chondroitin Sulfate and Glucosamine Proves Effective for the Symptomatic Treatment of Knee Osteoarthritis

[12] Efficacy of methylsulfonylmethane supplementation on osteoarthritis of the knee: a randomized controlled study. Debbi EM1, Agar G, Fichman G, Ziv YB, Kardosh R, Halperin N, Elbaz A, Beer Y, Debi R.

[13] Meta-Analysis of the Related Nutritional Supplements Dimethyl Sulfoxide and Methylsulfonylmethane in the Treatment of Osteoarthritis of the Knee Sarah Brien,1 Phil Prescott,2 and George Lewith1, 1Department of Primary Medical Care, University of Southampton, Aldermoor Health Centre, Aldermoor Close, Southampton, Hindawi Publishing Corporation, Evidence-Based Complementary and Alternative Médicine 2009
 


Posté par ewilliam à 17:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]


22 mai 2017

Et dire que son médecin voulait « tout couper »… Boîte de réception x - DANTE - CORPS ESPRIT - LA LETTRE

Et dire que son médecin voulait « tout couper »…

Boîte de réception
x

Projet Sante Corps Esprit <xavier.bazin@sante-corps-esprit.fr> Se désabonner

21 mai (Il y a 1 jour)
 
À moi
La Lettre de Xavier Bazin


Pour vous inscrire, rendez-vous ici.

Et dire que son médecin voulait « tout couper »…


Cher(e) ami(e) de la Santé, 

C’est une histoire qui fait froid dans le dos : 

Michel T. est un retraité de 65 ans, avec un problème de santé « classique » à son âge : une prostate volumineuse. 

Michel a la hantise d’aller dîner à l’extérieur. Il s’est même contraint à ne plus boire du tout après 17 heures pour éviter de se réveiller cinq, six fois dans la nuit pour aller aux toilettes. 

Sexuellement, sa « virilité » est mise à l’épreuve : moins d’envie, moins d’endurance, moins de confiance en lui. 

Sur le conseil de son médecin traitant, il a consulté un urologue. Et là, le verdict a été sans appel : « compte tenu de votre âge », lui a-t-il dit, « il faut opérer ». L’ablation, et ce sera réglé… 

Michel a réfléchi, pesé le pour et le contre, sans trop savoir ce qu’impliquait vraiment une ablation de la prostate sur la sexualité, sur l’image de soi (risque de port de couches etc.). 

« Après tout, c’est lui le spécialiste, il sait de quoi il parle ».

Mais avant de passer sur le billard, Michel a accepté de suivre le conseil de sa fille, étudiante en naturopathie, et d’essayer autre chose… 

Une approche humaine, constructive et centrée sur le malade, dont vous retrouvez en détail la recette dans un numéro spécial de la revue Santé Corps Esprit

Au cœur de la stratégie, on trouve d’abord un programme nutritionnel minutieux : les aliments à éviter (graisses animales saturées, produits fumés, sucre, thé noir, etc.), ceux qu’il faut privilégier (acides gras insaturés notamment). Mais ce n’est pas tout : 
  • Les compléments alimentaires qui prennent soin de la prostate : vous connaissez peut-être le palmier scie, le prunier d’Afrique, mais vous découvrirez aussi un mélange qui réduit de 86 % les symptômes de l’hypertrophie de la prostate ! 

  • Une diète très spéciale à pratiquer deux soirs par semaine ; 

  • Une douche d’eau tiède étonnamment libératrice ; 

  • Etc. 

Un mois plus tard, Michel est retourné voir l’urologue qui voulait tout couper… 

Et vous allez découvrir ce qui s’est passé ensuite. C’est à vous redonner le sourire. 

Ce numéro spécial de la revue Santé Corps Esprit a été préparé par une des plus belles équipes thérapeutiques jamais constituées autour d’une ambition, celle de vous ouvrir l’accès à TOUTES les solutions de pointe pour guérir, prévenir les maladies et mieux vieillir… 

Dans ce numéro, vous trouverez également un dossier complet pour vous protéger des fractures et de l’ostéoporose (maladie des os fragiles) : 

Ostéoporose : 5 secrets pour des os solides (même après 75 ans)

Le diagnostic de l’ostéoporose a un taux d’erreur qui monte jusqu’à 50 %. 

Ce qui veut dire que vous avez une chance sur deux qu’on vous décèle une maladie que vous n’avez pas du tout ! 

Mais cela n’empêche pas l’industrie pharmaceutique de vous faire avaler des molécules initialement conçues pour… laver le linge [1] 

Pas étonnant alors, comme l’explique le Dr Philippe Véroli dans un dossier truffé de révélations et de conseils pratiques, que les traitements classiques de l’ostéoporose (Evista, Optruma, Fosamax, Fosavance, Adrovancen, etc.) aient des effets secondaires problématiques : 
  • Ostéonécrose (mort des tissus osseux) de la mâchoire, ce qui exige de réaliser un bilan bucco-dentaire systématique avant traitement, et de le répéter tous les ans ; 

  • Complications oculaires (cataracte, uvéite, conjonctivite, sclérite) ; 

  • Troubles du rythme cardiaque (fibrillation auriculaire) ; 

  • Cancers de l’œsophage. 

On a même signalé des douleurs osseuses, articulaires, musculaires après quelques jours de traitement… qui continuent même après l’arrêt du traitement. 

Heureusement le Dr Véroli, médecin anesthésiste-réanimateur à Paris et spécialiste en nutrithérapie, vous dévoile 5 solutions naturelles pour garder des os solides comme des piliers. 

Éviter l’ostéoporose : voici comment faire

Première chose à savoir, l’ostéoporose n’est pas une conséquence inévitable de l’âge

L’os est un tissu vivant : il est essentiellement constitué de protéines sur lesquelles se fixent de nombreux minéraux. Surtout, il est, comme les autres organes, en perpétuel renouvellement. Pour garantir la bonne santé des os, on parle souvent du calcium. Au point de négliger d’autres éléments, largement aussi importants. 

Notez bien la liste que vous donne le Pr Véroli. Vous allez y découvrir les indispensables renforts des os dont on ne parle jamais. 

La bonne nouvelle est que les facteurs de risque de l’ostéoporose sont des éléments sur lesquels vous pouvez agir : déficit en vitamine D, apports excessifs en sel (à ce propos, vous allez découvrir LA question que les rhumatologues oublient souvent de poser à leur patient), alimentation trop acide etc. 

Tous les détails sont bien sûr dans le dossier, avec également une information qui risque de vous étonner si vous avez régulièrement fait des régimes au cours de votre vie. 

Enfin, le Dr Véroli vous dit ce qu’il faut penser précisément du lait, car des mensonges incompréhensibles persistent à son sujet. 

Exceptionnellement, je vous propose de recevoir gratuitement ce numéro qui n'est normalement plus accessible. 

Dès confirmation de votre abonnement à la revue, vous le recevrez en version électronique dans votre boîte de messagerie. 

Également dans ce numéro spécial : 

Anxiété, stress, peur : vivre enfin apaisé (avec la médecine chinoise)

Avez-vous remarqué que la médecine occidentale aborde les émotions (peur, tristesse, joie) avec un mélange de gêne et de distance ? Comme si elle disait : « mais ce n’est pas scientifique, les émotions ! » 

Mais la médecine chinoise, elle… 

Dans sa logique, les émotions font partie intégrante de notre physiologie. Elles participent à notre adaptation au monde, à notre équilibre intérieur (corps-esprit) : 
  • La joie (xÇ å) est l’émotion de la santé, de la bonne humeur, de la détente. Elle favorise la circulation du qì et du sang, détend l’esprit et favorise la paix intérieure si nécessaire à l’activité de l’esprit, de l’énergie et du jÄ«ng (principe vital). 

  • La colère (nù æ) est une réaction naturelle de défense contre un danger ou une menace. C’est l’émotion de la réaction et du combat. Elle permit à nos ancêtres d’échapper aux hostilités de leur environnement. 

  • La pensée (sÄ« æ) représente notre capacité à réfléchir sur un problème donné pour y trouver éventuellement une solution. C’est l’émotion de la réflexion et de l’adaptation. 

  • La tristesse (bÄi æ²) s’exprime lorsque nous perdons un être proche ou une situation à laquelle nous tenons. Elle souligne notre attachement à quelqu’un ou à quelque chose. La médecine chinoise la voit parfois comme une nécessité

  • La peur (kÇng æ) est une émotion également extrêmement utile pour le maintien de la vie. Elle représente le signal d’alarme face à un danger ou souligne une crainte (consciente ou non). C’est l’un des outils privilégiés de l’instinct de conservation. 

Ce n’est que lorsqu’elles débordent, qu’elles deviennent excessives, répétées, qu’elles s’accumulent, que les émotions sont source de maladies parfois graves (dépression, cancer, diabète, troubles de la libido, du sommeil etc.) 

Vous allez découvrir dans le fascinant dossier que consacre Philippe Sionneau aux émotions que l’une des causes les plus fréquentes du dérèglement émotif ne se situe pas du tout où on l’attend : tout se joue avec le foie ! C’est lui qui régule le mental et les émotions (GÄn Tiáo Chàng JÄ«ng Shén Qíng Zhì - èè°çç²¾ç¥æå¿). 

Son dossier n’est pas seulement un guide pratique pour maîtriser ces sentiments qui nous font parfois du mal. 

C’est aussi un fabuleux voyage au cœur de ce qui nous touche, nous heurte parfois, une plongée dans une étonnante circulation qui se déroule réellement à l’intérieur de notre corps et que la médecine occidentale refuse obstinément de regarder. 

Lorsque se créent des obstacles ou des barrières, la médecine chinoise offre alors de nombreuses techniques pour retrouver la paix intérieure 
  • L’acupuncture, bien sûr, offre des trésors inestimables pour fluidifier les émotions ; 

  • La phytothérapie, ensuite. Je ne veux citer ici que la célèbre Chái Hú ShÅ« GÄn SÇ æ´è¡çèæ£ (poudre de Radix bupleuri pour drainer le foie), mais vous découvrirez de nombreux autres traitements efficaces ; 

  • Et surtout, des exercices d’automassage et de Qi gong (gymnastique chinoise) permettant de réguler le foie et vos émotions. Ce dossier vous guide pas à pas et vous montre les gestes nécessaires pour retrouver une sérénité méritée… 

A lire également dans ce numéro de Santé Corps Esprit, cette nouvelle alerte médicament : 

À lire d’urgence si vous prenez des somnifères 

Une étude parue dans le très respecté British Medical Journal vient de montrer que les tranquillisants et les somnifères peuvent multiplier par deux le risque de mourir chez les consommateurs plus ou moins réguliers. [2] 

Et cette étude intervient après plusieurs autres qui ont toutes montré une augmentation du risque de démence liée à ces médicaments. 

Réaction des autorités de santé ? 

…/…/… (« le numéro que vous avez composé n’est plus en service actuellement ») 

Vous allez comprendre dans le dossier rédigé par le Dr Lemoine qu’il ne faut malheureusement pas trop attendre des institutions officielles pour se tenir informé sur ces médicaments. 

Dommage, quand on sait qu’ils sont totalement inefficaces au-delà d’un usage de trois à quatre semaines. Et que vous allez découvrir leurs autres secrets inavouables dans ce dossier. 

Heureusement, vous trouverez également des solutions naturelles performantes contre les troubles du sommeil. La valériane, la camomille, la passiflore, vous connaissez sûrement déjà. Mais le truc en plus du Dr Patrick Lemoine pour s’endormir sans tranquillisants ni somnifères, je vous assure que vous n’en avez jamais entendu parler. 

Egalement dans ce numéro de Santé Corps Esprit 

– Sommeil, idées noires : essayez la chronobiologie nutritionnelle. Pour connaître l’alimentation optimale du matin et du soir, des chronobiologistes ont eu l’idée étudier l’un des aliments les plus universels et naturels qui soient : le lait maternel. 

Leur conclusion : le lait du matin et celui du soir ne sont pas du tout les mêmes !!! Un lait « tonique » riche en L. tyrosine (acide aminé) pour démarrer la journée, un lait « relaxant » riche en L. tryptophane (acide aminé) le soir.
Ils en ont tiré une liste de 4 conseils nutritionnels et deux compléments indispensables, qui vous aideront vous aussi à retrouver un rythme alimentaire qui peut améliorer l’endormissement et la qualité du sommeil en seulement quelques jours

– Huiles essentielles et libido. La splendide Cléopâtre, venue à la rencontre de Marc-Antoine dans un bateau de bois de cèdre avec des voiles imprégnées de jasmin, obtint tout ce qu’elle voulait… Aujourd’hui la relation entre l’odeur et le désir sexuel intéresse de plus en plus les scientifiques. 

Découvrez les fragrances douces, florales pour des instants de tendresse (huile essentielle de camphrier), les huiles aux notes chaudes et épicées de la passion (cardamome, santal blanc, cèdre de l’atlas, etc.), celles qui stimulent « l’éveil » (rose de Damas, néroli, etc.)… Avec bien sûr tous les protocoles précis et la recette d’un étonnant bain aromatique aux mélanges sensuels. 

– Pesticides dans l’assiette. Le Roundup de Monsanto, ça vous dit quelque chose ? Les instances européennes « hésitent » à classer cet herbicide comme « cancérigène ». On peut leur suggérer de lire les révélations du Pr Gilles-Eric Séralini, lauréat du Prix international des lanceurs d’alerte 2015. 

Il détaille ce qui se passe dans le corps lorsqu’on pulvérise des pesticides. Les conséquences ? Cancers, maladies nerveuses, maladies immunitaires, allergies et maladies hormonales. Il nous dit aussi ce qui est pour lui la meilleure façon de se protéger.

À lire aussi : 

– Le tratak, un exercice de nettoyage du mental pour optimiser votre concentration et votre mémoire. Dans une étude, les résultats obtenus sur l’augmentation des capacités cognitives des personnes âgées ont de quoi bluffer. Avec un mode d’emploi détaillé pour s’exercer au tratak chez vous. 

- Anti-cancer : une étonnante raison de multiplier les pauses à la machine à café ! 

- Le régime radical qui guérit du diabète de type 2. 

Mal de dos : les chirurgies inutiles à éviter !

Vous l’avez bien compris, ce numéro spécial de Santé Corps Esprit peut réellement faire la différence sur votre santé. 

Et c’est pourquoi je voudrais vous l’envoyer gratuitement – il vous suffit d’ajouter votre nom à la liste des abonnés de la revue pour le recevoir dans quelques secondes, sur votre messagerie ! 

C’est une sorte de cadeau de bienvenue, et j’espère que vous en profiterez sans hésiter. 

Santé Corps Esprit est une revue unique en son genre

Car je vous rappelle que Santé Corps Esprit est vraiment une revue sans équivalent : 
  • Elle est entièrement rédigée par des médecins et thérapeutes, choisis pour leurs compétences inestimables ET leur capacité à transmettre leurs conseils sans jargon, de façon simple, pratique et toujours passionnante…  

  • Elle intègre la puissance thérapeutique des méthodes corps-esprit. C’est pour cela qu’elle donne une place à part à la médecine chinoise, qui a compris depuis 2 500 ans l’importance capitale pour guérir des trois piliers de santé : la diététique (nutrition), la pharmacopée (plantes) et la maîtrise de nos émotions (esprit). 

  • Elle vous garantit de ne pas manquer la dernière découverte qui peut sauver votre vie: les flavonoïdes du pamplemousse rajeunissent à vos artères et peuvent vous éviter l’accident cardiaque ; l’ibuprophène finit par provoquer des lésions de l’intestin et des maladies auto-immunes ; une poignée de noix chaque jour réduit de 81 % votre risque de contracter le cancer du côlon, etc.  

Jugez-en par vous-même : 


La plus belle équipe médicale jamais constituée...à votre service !

Voici l’équipe qui vous permettra d’avoir accès à TOUTES les solutions de pointe pour guérir, prévenir les maladies et mieux vieillir : 



Le Dr Éric Ménat
. Médecin phytothérapeute, homéopathe, spécialiste en nutrithérapie, il est enseignant à la faculté de médecine de Paris XIII. Il collabore avec le prix Nobel de Médecine Luc Montagnier au sein de Chronimed, un groupe de recherche de pointe sur les maladies chroniques 


Le Dr Philippe Veroli
. Médecin anesthésiste-réanimateur à Paris, il pratique lui aussi une médecine globale : il est diplômé de médecine traditionnelle chinoise, spécialiste en nutrithérapie… et pratique régulièrement des techniques « corps-esprit » comme l’hypnose. 


Le Dr Fabienne Millet
. Pharmacienne, elle s’est spécialisée dans les remèdes par les plantes médicinales et les huiles essentielles, sur lesquelles elle a publié plusieurs livres. 


Le Dr Patrick Lemoine
. Docteur en neurosciences et psychiatre à la Clinique Lyon Lumière à Meyzieu, il dirige une équipe de 14 médecins pionniers sur les méthodes de guérison par l’esprit sans médicament. 


Christian Brun
, naturopathe. En plus de ses consultations, il enseigne la naturopathie dans la plus prestigieuse école de formation en France (le CENATHO-Paris). 


Philippe Sionneau
. Spécialiste de la médecine chinoise, il enseigne à travers le monde entier, en Europe, en Amérique du Sud, en Amérique du Nord, en Océanie. Il a publié à ce jour 25 ouvrages sur la médecine chinoise dans divers domaines (acupuncture, diététique, phytothérapie…)  



C’est une équipe littéralement extra-ordinaire, constituée d’experts à la pointe de la révolution thérapeutique en marche ! 

Et leurs conseils vous sont accessibles dès aujourd’hui, en quelques clics. 

Notre engagement pour un prix accessible à TOUS

Il est évident qu’un éditeur « classique » exigerait le prix d’un livre haut de gamme pour chaque numéro de Santé Corps Esprit, tant leur contenu est riche et unique.  

L’abonnement dépasserait alors les 200 euros, pour 12 exemplaires par an. 

Mais vous n’aurez pas à payer ne serait-ce que la moitié de ce montant car nous ne sommes pas une « maison d’édition ».  

Notre but est de diffuser au plus grand nombre de personnes des informations capitales pour leur santé, qu’ils ne trouvent nulle part ailleurs. 

C’est pourquoi vous ne trouverez pas la moindre publicité à l’intérieur de Santé Corps Esprit. C’est pour nous la seule manière de vous garantir que nos informations sont indépendantes, sans conflit d’intérêt

Tout ce que nous souhaitons, pour que le projet soit viable et durable, c’est couvrir nos coûts : experts, rédacteurs, maquette, impression et envoi. 

Nous avons fait nos calculs : chaque numéro devrait nous coûter environ 6 euros à réaliser et à envoyer par la poste, soit un total de 72 euros par an et par abonné, pour 12 numéros. 

Mais pour le lancement de cette revue, nous proposons un tarif spécial à seulement 37 euros en France métropolitaine. Cela représente 10 centimes par jour, un montant dérisoire pour vivre mieux et plus longtemps 

Vraiment, ne tardez pas à profiter de cette offre, car nous ne pourrons pas nous permettre de proposer ce tarif de lancement très longtemps. 

Et si vous avez un petit budget, songez seulement aux économies que vous pourrez réaliser en quelques mois ! 
 

Regagnez plusieurs fois le prix de votre abonnement

Car le monde des plantes et vitamines en compléments alimentaires est une jungle sans foi ni loi. A côté de fabricants sérieux et responsables, vous trouvez une masse d’industriels cupides ou de petits escrocs qui vous vendent de la poudre de perlimpinpin à des prix invraisemblables.  

Nos thérapeutes vous donneront les adresses des produits de confiance, réellement dosés et vendus à des prix raisonnables.  

Ils vous donneront aussi tous les trucs pour économiser partout où cela est possible, sans rogner sur votre santé : quels aliments vous pouvez ne pas consommer bio… ou comment réaliser vos propres produits ménagers, garantis sans perturbateurs endocriniens - c’est rapide, amusant et très économique !  

Avec Santé Corps Esprit, vous éviterez de vous ruiner dans des matériels santé inutiles ou hors de prix… et saurez identifier ceux qui peuvent vous apporter de réels bienfaits. Extracteurs de jus, purificateurs d’air, diffuseurs d’huiles essentielles, simulateurs d’aube, auto-cuiseurs… : leurs prix peuvent varier du simple au triple sans raison valable !  

Au total, il est possible d’économiser plusieurs centaines d’euros chaque année simplement en lisant Santé Corps Esprit !  

Remboursement intégral sur simple demande

En vous abonnant aujourd’hui, vous recevrez chaque mois, dans votre boîte aux lettres, votre numéro de 32 pages, rempli d’informations pratiques décisives pour votre santé.  

Nous vous l’envoyons où que vous soyez, dans le monde entier – prévoyez simplement une participation aux frais d'acheminement selon le pays dans lequel vous vous trouvez.  

Et parce que notre but est de vous rendre service, il est hors de question pour nous de recevoir le moindre centime de votre part si vous n’êtes pas pleinement satisfait.  

C’est pourquoi nous vous remboursons intégralement votre abonnement dans les 3 mois sur simple demande, par email ou par téléphone.  

Vous n’aurez pas à vous justifier et vous pourrez garder tous les numéros que vous aurez déjà reçus.  

Voilà encore une pratique insensée pour un éditeur « normal ». Mais nous sommes convaincus que vous serez plus que satisfait de ce que vous recevrez. 

Sécurité totale et garantie de paiement

Enfin, si vous vous abonnez depuis l'Europe, sachez que vous bénéficiez aussi d'une double garantie supplémentaire grâce à la nouvelle norme européenne de paiement SEPA. 

Nous faisons partie des organisations engagées en faveur de ce nouveau moyen de paiement SEPA : il est plus économique et encore plus sécurisé que la carte bancaire

Avec le SEPA, vous avez même la possibilité d’être remboursé, sans frais, par votre banque, jusqu’à 8 semaines après le paiement. Cela vous donne une garantie supplémentaire, même si je vous rappelle que de notre côté, nous offrons le remboursement sur simple demande pendant 12 semaines. 

N’attendez plus une seconde

En vous abonnant aujourd’hui, vous recevrez bien plus que des « conseils de santé ». Vous pourrez enfin reprendre la maîtrise de votre santé, grâce à l’accompagnement des plus grands spécialistes francophones.  

Et je peux vous garantir que vous ne trouverez nulle part ailleurs des secrets de santé aussi précieux, pour vivre mieux et plus longtemps.  

C’est pourquoi j’espère pouvoir vous compter très vite parmi nos lecteurs les plus fidèles. 

Pour vous abonner à la Revue Santé Corps Esprit et bénéficier de ce numéro gratuitement, merci de vous rendre sur cette page.  


continuer


Bien à vous,  

Xavier Bazin 

PS : Dépêchez-vous ! Ceci est une offre exceptionnelle, et je ne voudrais pas que vous la ratiez. Ce que vous lirez dans ce numéro offert peut faire la différence pour votre santé et votre longévité. Abonnez-vous aujourd’hui en vous rendant ici


Cette lettre vous a plu ? Partagez-la ! 

N'hésitez pas à transférer cette lettre à vos proches!

Pour vous abonner gratuitement à La Lettre Santé Corps Esprit, merci de vous rendre sur cette page


Pour être sûr de bien recevoir La Lettre Santé Corps Esprit à chaque envoi, et éviter qu'elle ne se perde dans votre boîte e-mail, merci de bien vouloir visiter la page suivante. 


Sources : 

[1] Thierry Souccar, Le mythe de l'ostéoporose, Thierry Souccar Editions, 2013. 

[2] Weich S. et coll. Effect of anxiolytic and hypnotic drug prescriptions on mortality hazards: retrospective cohort study. BMJ 2014 : 348-351
Si vous n'êtes pas déjà inscrit pour recevoir La Lettre Santé Corps Esprit, vous pouvez vous inscrire en cliquant sur ce lien. 

Posté par ewilliam à 19:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Neo-nutrition : La lettre de la nutritherapie - NEO - NUTRITION

L'épice qui modifie 700 gènes (en bien)

Boîte de réception
x

Neo-nutrition <jmdupuis@neo-nutrition.net> Se désabonner

21 mai (Il y a 1 jour)
 
À moi
Neo-nutrition : La lettre de la nutritherapie

Chère lectrice, cher lecteur,  

Le curcuma est utilisé en Inde depuis des millénaires dans les currys, ces mélanges complexes d'épices qui transforment les plats en une symphonie de saveurs.  

Pourtant, le curcuma n'a quasiment aucun goût par rapport aux autres épices qui composent les currys (cumin, coriandre, cardamome, piment rouge, gingembre, cannelle, clous de girofles, etc.)  

C'est qu'il est utilisé non pour son goût mais pour ses vertus thérapeutiques que les médecines traditionnelles chinoise et indienne exploitent depuis des milliers d’années [1].  

Plus récemment, les scientifiques ont isolé les principes actifs du curcuma, qu'ils ont appelés curcuminoïdes [2]. Le principal est la curcumine, qui représente 90 % des curcuminoïdes. Dans 100 grammes de curcuma, on trouve environ 3 grammes de curcumine.  

Parmi tous les nutriments, la curcumine a fait l’objet d'un nombre colossal d'études scientifiques. Rien qu'en langue anglaise, on dénombre 2 600 études [3] !  

Elle est particulièrement connue pour ses puissantes propriétés anticancer et anti-inflammatoires.  

Comme vous le savez sans doute, l’inflammation chronique est un facteur sous-jacent de nombreuses maladies chroniques, si ce n’est de toutes. Il a été démontré que la curcumine influence l’expression de plus de 700 gènes [4], ce qui pourrait expliquer en partie ses nombreux bienfaits sur la santé : 

  • anticancer

  • anti-inflammatoire (contre l'arthrite et la pancréatite), 

  • antioxydant

  • diminuant les douleurs rhumatismales et menstruelles

  • stimulant pour la digestion

  • antimicrobien pour soigner les blessures, ulcères et eczéma [1] [2].  

Ses effets sur le cancer ne sont donc pas, et de loin, son seul intérêt.  

Annonce spéciale

Redécouvrez les vertus oubliées des plantes médicinales

Infusions, teintures-mères, décoctions, cataplasmes et onguents, apprenez les secrets de la médecine par les plantes en vous rendant ici


Suite de la lettre de ce jour : 

Un des MEILLEURS compléments pour beaucoup de cancers

Une étude publiée en 2008 dans la revue scientifique Cancer Prevention Research a observé que la curcumine inhibe la motilité (la capacité à se déplacer) des cellules du cancer du sein et leur propagation [5].  

Le mécanisme est le suivant : la curcumine inhibe le fonctionnement de l’alpha-6-bêta-4 intégrine, ce qui implique qu’elle pourrait servir comme agent thérapeutique efficace dans les tumeurs qui surexpriment l’alpha-6-bêta-4 [5]. 

(L’alpha-6-bêta-4 est associé au développement du cancer. Il contribue à la résistance des cellules à l’apoptose et aux métastases. L’apoptose signifie la mort cellulaire programmée : les cellules cancéreuses ont la particularité de ne pas mourir quand elles le devraient, ce qui contribue au développement des tumeurs [5].)  

En 2009, une étude publiée dans la revue scientifique Molecular Pharmacology a observé que la curcumine inhibe la croissance des cellules cancéreuses du pancréas, et accroît la sensibilité des cellules à la chimiothérapie [6].  

Une étude de 2009 a constaté que la curcumine favorise la mort cellulaire des cellules du cancer du poumon [7].  

Une étude de 2010 a conclu que la curcumine a la capacité de cibler les cellules souches cancéreuses [8].  

Comment la curcumine combat-elle le cancer ?

Ces trente dernières années, les cas de cancer ont doublé dans le monde, et les estimations indiquent qu’ils pourraient tripler d’ici 2030. Clairement, nous devons commencer à nous occuper sérieusement de la prévention du cancer

En Inde, où le curcuma est très répandu dans la cuisine, la fréquence de 4 cancers très répandus chez nous – cancer du côlon, du sein, de la prostate, du poumon – est 10 fois plus faible.  

En fait, le cancer de la prostate, qui est le plus souvent diagnostiqué chez les hommes européens, est rare en Inde, et ce phénomène est en partie attribué à la consommation de curcuma. Il apparaît que la curcumine agit contre le cancer de plusieurs façons : 

  • Elle inhibe la prolifération des cellules des tumeurs, 

  • aide votre corps à détruire les cellules mutantes afin de les empêcher de se répandre dans votre corps, 

  • inhibe la transformation de cellules normales en cellules de tumeur, 

  • diminue l’inflammation

  • empêche le développement des vaisseaux sanguins nourrissant la tumeur, 

  • inhibe la synthèse d’une protéine considérée comme essentielle pour la formation des tumeurs. 

Mécanisme anti-inflammatoire de la curcumine

Voici comment la curcumine réduit les inflammations :  

La Curcumine vient diminuer l'activité de certaines enzymes (Cyclooxygenase-2, Lipoxygenase, « Inductible Nitric Oxyde Synthetase », etc.) [9].  

En réponse, on observe une réduction de la production des cytokines inflammatoires (TNF-α), interleukines (IL-1, IL-2, IL-6, IL-8 et IL-12), des protéines chimiotactiques de monocytes [9].  

Dans quels cas prendre de la curcumine ?

En plus de la prévention des cancers, l'action anti-inflammatoire de la curcumine soulage différentes maladies inflammatoires, notamment :  

  • La polyarthrite rhumatoïde (inflammation des articulations) : 

Une étude clinique randomisée, et en double aveugle, a montré que la curcumine réduisait le gonflement des articulations, la raideur matinale, et facilitait la marche chez les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde [9]. 

  • Les problèmes gastro-intestinaux, dont le syndrome du côlon irritable, l'ulcère gastrique, la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse

207 patients atteints du syndrome du côlon irritable ont reçu des extraits standardisés de curcuma. Après 4 semaines de traitement, 56 % des patients avaient vu une réduction de leur syndrome [9].  

Lors d'une étude, des chercheurs ont observé que 48 % de patients ayant reçu 600 mg de curcumine 5 fois par jour avaient vu leurs ulcères gastriques disparaître après 4 semaines. Après 12 semaines, 76 % de cette même population n'avaient plus d'ulcères gastriques [9].  

Plusieurs études ont observé l'efficacité de la curcumine pour atténuer la colite ulcéreuse, et la Maladie de Crohn [9].  

  • L'uvéite antérieure chronique, qui donne les yeux rouges et douloureux (larmoiement et crainte de la lumière). La vue peut même être brouillée [9]. 

Dans une petite étude sur 32 patients atteints d'uvéite antérieure (de 19 à 70 ans), on leur a administré 375 mg de curcumine 3 fois par jours pendant 12 semaines. Après 2 semaines, tous les patients avaient vu leurs symptômes s'atténuer : meilleure acuité visuelle, moins de larmoiement et de précipités cornéens rétrokératiques [9]. 

  • La curcumine a montré une légère amélioration dans les cas de pancréatite. Des chercheurs ont observé une baisse des marqueurs de la peroxydation lipidique [9]. Cependant, des recherches supplémentaires sont nécessaires dans ce domaine. 



Le vrai potentiel de la curcumine est encore ignoré !

Malgré les nombreuses études déjà menées, les scientifiques estiment que le champ d'action de la curcumine n'est que partiellement exploré à ce jour. Autrement dit, tout reste à découvrir.  

Comme l'inflammation joue un rôle majeur dans presque toutes les maladies chroniques, les chercheurs soupçonnent que les vertus anti-inflammatoires de la curcumine pourraient offrir de l'espoir à des millions de patients supplémentaires [10].  

Par exemple, ceux atteints de maladies neurodégénératives (démence, Alzheimer, Parkinson), de maladies du cœur, de maladies des poumons, de maladies auto-immunes (sclérose en plaques, Lupus, sclérodermie), et de tumeurs (amas de cellules) [11].  

Le prix de la curcuma est dérisoire par rapport aux médicaments et thérapies concurrents. C'est donc un cadeau de la nature accessible à tous.  

Conseils pour bien assimiler la curcumine

Le curcuma que l'on trouve dans les commerces alimentaires n'est pas très riche en curcumine. Vous devriez en absorber des quantités gigantesques pour commencer à bénéficier de ses effets.  

C'est pourquoi il existe des compléments de curcumine qui offrent un dosage suffisant. Mais tous ne se valent pas, car la curcumine n'est pas facilement assimilable par le corps. On dit qu'elle n'est pas très biodisponible.  

Par nature, la curcumine est très rapidement éliminée par le corps. Ceci limite son efficacité [9].  

Un des trucs consiste à prendre de la curcumine avec un corps graisseux (comme une cuillère d'huile).  

Une autre astuce consiste à choisir une formulation qui combine curcumine et pipérine (poivre noir). La pipérine ralentit le processus d'élimination de la curcumine par le corps. Ceci prolonge l'efficacité de la curcumine.  

Attention toutefois, une étude a montré que les rats qui recevaient de la pipérine subissaient une détérioration de leur appareil génital [11].  

Même si à ce jour, aucune étude n'a été menée pour vérifier ces effets sur les humains, il paraît plus prudent de l'éviter.  

Les bonnes formules de curcuma (hautement biodisponible) sont assez rares. J’ai donc répertorié pour vous les meilleures références :  

La formulation YVERY issue de l’agriculture biologique, très riche en curcumine (entre 3 et 5%)  

La formulation NUTRITING associée à des phopholipides (qui assurent une absorption optimale) 

La formulation NUTRIXEAL hautement concentrée (une gélule contient l’équivalent de 10 cuillères à soupe de poudre de curcuma) et associée à des phospholipides 

La formulation brevetée CELL’INNOV, la seule soluble dans l’eau (du jamais vu car le curcuma ne se dissout en principe que dans l’huile). Formidable assimilation. 

Bien à vous,  

Eric Müller  

PS : Bien entendu, nous ne touchons aucune commission ni rémunération en échange des produits que nous recommandons. Ceux-ci sont sélectionnés selon des critères stricts de composition, d'ingrédients et de qualité de fabrication. 


Publicités : 

Avez-vous reçu votre livre gratuit ? Big Pharma veut le faire retirer de la vente ! Recevez-le gratuitement avant qu’il ne soit trop tard. Et découvrez comment soigner naturellement l’arthrose, le diabète, la dépression, l’insomnie etc. Cliquez ici pour en savoir plus. 

Il tue 2,5 millions de personnes par an : Il ne s’agit pas d’une maladie mais d’un ingrédient qui se cache dans votre cuisine et que vous consommez quotidiennement. Et pourtant, vous pouvez facilement le remplacer et éviter les risques d’accident cardiaque. Pour en savoir plus sur cet aliment-poison et découvrir d’autres conseils de santé, cliquez ici

Personne n’ose en parler : Huit millions de Français aujourd'hui prennent des médicaments contre le cholestérol. Il est pourtant démontré que ces médicaments ne diminuent pas le risque de décès par accident cardiaque. Il existe des méthodes naturelles et efficaces pour diminuer réellement le risque d’infarctus et d’AVC à découvrir ici



Sources : 

[1] Bharat B Aggarwal, Molecular Targets and Therapeutic Uses of Spices : Modern Uses for Ancient Medecine  

[2] Site passeportsante.net consulté le 13/10/2014, Curcuma : faites le plein d'antioxydants 

[3] ALEXIOS S. STRIMPAKOS, RICKY A. SHARMA, Comprehensive Invited Review : Curcumin: Preventive and Therapeutic Properties in Laboratory Studies and Clinical Trials, ANTIOXIDANTS & REDOX SIGNALING Volume 10, Number 3, 2008, Mary Ann Liebert, Inc., DOI: 10.1089/ars.2007.1769  

[4] Site mercola.com consulté le 12/02/2015, This spice inhibits brain tumors in 81 of mice tested 

[5] Kim HI, Curcumin inhibition of integrin (alpha6beta4)-dependent breast cancer cell motility and invasion, Cancer Prev Res (Phila). 2008 Oct;1(5):385-91. doi: 10.1158/1940-6207.CAPR-08-0087.  

[6] Li J, Polyethylene glycosylated curcumin conjugate inhibits pancreatic cancer cell growth through inactivation of Jab1, Mol Pharmacol. 2009 Jul;76(1):81-90. doi: 10.1124/mol.109.054551. Epub 2009 Apr 24.  

[7] Saha A, Apoptosis of human lung cancer cells by curcumin mediated through up-regulation of "growth arrest and DNA damage inducible genes 45 and 153", Biol Pharm Bull. 2010;33(8):1291-9.  

[8] Fong D, Curcumin inhibits the side population (SP) phenotype of the rat C6 glioma cell line: towards targeting of cancer stem cells with phytochemicals, Cancer Lett. 2010 Jul 1;293(1):65-72. doi: 10.1016/j.canlet.2009.12.018. Epub 2010 Jan 20.  

[9] Jurenka J. S., Anti-inflammatory Properties of Curcumin, a Major Constituent of Curcuma longa : A Review of Preclinical and Clinical Research, Alternative Medicine Review, Volume 14, Numéro 2, 2009  

[10] Bharat B. Aggarwal, Potential therapeutic effects of curcumin, the anti-inflammatory agent, against neurodegenerative, cardiovascular, pulmonary, metabolic, autoimmune and neoplastic diseases, The International Journal of Biochemistry & Cell Biology 41 (2009) 40–59  

[11] T Malini, Effects of piperine on testis of albino rats, Journal of Ethnopharmacology, Volume 64, Issue 3, March 1999, Pages 219–225 



Les informations de cette lettre d'information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de cette lettre d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie. 

Néo-nutrition est un service d'information gratuit de Santé Nature Innovation (SNI Editions). 
Pour toute question, rendez-vous ici



Vous ne souhaitez plus recevoir ma lettre gratuite Néo-nutrition ? Rendez-vous ici pour vous désinscrire. Réussirez-vous ce puzzle Alzheimer ? 

Posté par ewilliam à 19:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 mai 2017

Bewell Connect Application de sante derrive deMydoc

 

 »   »   »   » Bracelet connecté My Coach Bewell Connect

 

Bracelet connecté My Coach Bewell Connect

70,00€ HT
84,00€ TTC

 

En stock EN STOCK
Note moyenne : stars_5  1 avis
J'ai vu ce produit moins cher ailleurs !

Le Bracelet connecté My Coach Bewell Connect vous permet de contrôler votre activité physique et votre sommeil pour améliorer votre forme et votre santé.

EN SAVOIR PLUS


Manuel d'utilisation
Liste appareils compatibles

* Couleur

QUANTITÉ   
+
-
Ajouter aux demandes de devis

 

Avec cet article gagnez 84 Points
Garantie :  Garantie : 1 an
Le Bracelet connecté My Coach Bewell Connect vous permet de contrôler votre activité physique et votre sommeil pour améliorer votre forme et votre santé.
Zoom

 

PICTO_SOLDES_sans_bordurepicto-1420620293

 

DESCRIPTION
FICHE TECHNIQUE
NOTES ET AVIS

Bracelet connecté My Coach Bewell Connect :

Bracelet connecté My Coach BW-F17K Bewell Connect VISIOMED (disponible en noir ou bleu)

 

(VISIOMED est l'inventeur du ThermoFlash®, 1er thermomètre médical à infrarouge sans contact thermomètre reconnu par l'OMS pour la lutte contre Ebola)

 

Le Bracelet connecté My Coach Bewell Connect vous permet de contrôler votre activité physique et votre sommeil pour améliorer votre forme et votre santé. Ce bracelet connecté My Coach vous permet de mieux connaitre votre activité physique réelle :

  • Tracker d’activité et de sommeil connecté détectant chaque mouvement grace au capteur d'accélération intégré : Le capteur d’accélération Bosch 3D à 360°de sensibilité permet de suivre chaque mouvement même imperceptible
    • Analyse vos efforts et votre sommeil
    • Activité : Nombre de pas
    • Calories brûlées
    • Vitesse
    • Distance parcourue
    • Durée d’activité
    • L'application permet de mesurer : l'IMC (indice masse corporelle) et Whtr (indicateur de risque de maladies métaboliques ou cardiovasculaires)
  • Sommeil: Qualité et durée du sommeil
    • Distingue les cycles de sommeil léger et profond et vous réveil par vibration au moment le plus opportun

Le Bracelet connecté My Coach Bewell Connect se porte comme vous le voulez, Bracelet (idéal la nuit)
Clip ceinture (idéal la journée). Matière silicone résistant à l’eau. Avec My Coach, je gère mes dépenses avec My Scale, je gère mes apports.

Autonomie en marche du Bracelet connecté My Coach Bewell Connect : 7 jours

 

Le Bracelet connecté My Coach Bewell Connect se synchronise de manière automatique avec votre smartphone ou votre tablette. Les données sont transmises sans fil, analysées et disponibles via l’application Bewell Connect. La visualisation de vos données sous forme de graphiques vous montrent de manière précise les tendances et les progrès réalisés.

 

 

Vidéo d'utilisation du Bracelet connecté My Coach Bewell Connect :

 

 

En véritable assistant médical, l’application My Coach, téléchargeable gratuitement sur la plateforme d’interprétation et de suivi personnalisé BewellConnect disponible sur App Store et Google Play, permet de suivre l’évolution de votre activité pyhsique et de votre sommeil jour après jour. Compatible avec un Smartphone ou une tablette Android 4.0 ou iOs 7.0 ou version ultérieure et équipée de la fonctionnalité Bluetooth 4.0 (voir la liste des smartphones compatibles en pièce jointe).

RETOUR EN HAUT
DANS LA MÊME CATÉGORIE
LES CLIENTS ONT AUSSI CHOISI
ARTICLES CONSULTÉS
DANS LA MÊME CATÉGORIE
LES CLIENTS ONT AUSSI CHOISI
ARTICLES CONSULTÉS
DANS LA MÊME CATÉGORIE
LES CLIENTS ONT AUSSI CHOISI
ARTICLES CONSULTÉS
RETOUR EN HAUT

Posté par ewilliam à 08:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 mai 2017

Cancer Mises à jour quotidiennes ⋅ 9 mai 2017 ACTUALITÉS VIDEO. Cancer: La pollution entraîne un sur-risque flagra

Google  
  Cancer
Mises à jour quotidiennes  9 mai 2017
 
  ACTUALITÉS  
   
 
Une Américaine atteinte d'un cancer après l'usage de talc pour bébé remporte son procès contre ...
Une Américaine atteinte d'un cancer après l'usage de talc pour bébé ... Elle a utilisé le talc de la firme durant quarante ans et a contracté un cancer ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
 
Les patients transplantés plus à risque de cancer
Le dépistage du cancer n'est pas un sujet de préoccupation majeur pour les patients transplantés. Ils ont donc plus de risque de décéder de cancer ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
   
 
Condamné par son cancer, il immortalise en photos tous les moments avec ses proches qu'il ne ...
PHOTOS-A 41 ans Ray Burrow a décidé d'arrêter ses traitements. Atteint d'un cancer de la gorge, il préfère désormais vivre l'impossible auprès de ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
 
10 000 datascientists en compétition pour créer des algorithmes contre le cancer
La compétition Data Science Bowl organisée par l'institut national du cancer US et Kaggle a permis de distinguer les meilleurs projets algorithmiques ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
 
Patrizia Paterlini-Bréchot: «Le cancer nous tue parce que nous lui laissons le temps de le faire »
Patrizia Paterlini-Bréchot : « En l'état actuel de la recherche, on ne voit pas à l'horizon un traitement qui pourrait soigner tous les cancers, y compris ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
 
Landes : il y a une vie pendant le cancer
Voilà le projet qui naît en milieu rural, à Hagetmau, pour offrir aux malades du cancer une parenthèse, un lieu pour reprendre le dessus autant que ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
 
Mère et fille combattent le cancer
Âgée de 15 ans, Rianna est appelée la «guerrière» par des personnes de son entourage, puisqu'elle combat un cancer du cerveau depuis novembre ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
 
Conférence-débat mercredi sur le cancer de la prostate, du diagnostic au traitement
Pour tout savoir sur le cancer de la prostate, une conférence-débat sera animée mercredi, à partir de 20 h, au palais ducal, à Nevers, par des ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
  WEB  
 
Métastases cérébrales / cancer à petites cellules
en aout dernier, mon père a eu un cancer à petites cellules au niveau du médiastin. Il a eu chimio et radiothérapie. Puis rémission en octobre.
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
 
Vous avez plus de 50 ans? Dépistage gratuit du cancer du côlon en province de Liège jusqu'à ...
Cinq hôpitaux de la province de Liège mènent, de mardi jusqu'au 18 mai, une campagne de sensibilisation et de dépistage du cancer colorectal.
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
 
Cancer de la peau : faites-vous dépister
Près de trois quarts des cancers cutanés sont diagnostiqués au-delà de 49 ans. Mais lorsqu'ils sont dépistés à temps, ils peuvent être guéris dans 90 ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
 
Cancer de l'ovaire: le bevacizumab plus efficace à un stade avancé de la maladie
Il en conclut qu'il n'est pas prouvé que le médicament améliore la survie des patientes sauf si le cancer est à un stade avancé, avec l'apparition de ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
 
Essay about gmos and cancer
I pay a visit daily a few web sites and blogs to 6net/poems/1900co. Related Post of Essay about gmos and cancer; Mit bioengineering phd application ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
 
HR-negative LCIS linked to higher risk for second breast cancer
The risk for a second breast cancer is significantly higher in women with hormone receptor (HR)-negative lobular carcinoma in situ (LCIS) than ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
 
Urinary and sexual function after RARP for high-risk prostate cancer
En savoir plus Oncologie. Avec le soutien financier à titre éducatif de. 8 mai 2017 Univadis Résumés cliniques de Prostate Cancer Prostatic Dis.
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
 
Examen gratuit de vos grains de beauté
1 Personne sur 3 développe un cancer de la peau au cours de sa vieLe service de dermatologie et le Bus Santé des HUG sont à votre service pour un ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
 
Cancer du sein précoce post-ménopause : le passage du tamoxifène à l'exémestane prolonge la ...
Tamoxifène : grande variation interindividuelle mais pas de variation intraindividuelle des taux plasmatiques pendant le traitement adjuvant du cancer ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
 
Postmenopausal early breast cancer: switch from tamoxifen to exemestane prolongs survival
At 10 y follow-up in postmenopausal women with early breast cancer (EBC), the switch from tamoxifen (Nolvadex) to exemestane (Aromasin) after 2-3 ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
Afficher plus de résultats | Modifier cette alerte
Vous avez reçu cet e-mail, car vous êtes abonné à Google Alertes.
RSS Recevoir cette alerte en tant que flux RSS
Envoyer des commentaires

Posté par ewilliam à 09:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


09 mai 2017

Google Alzheimer Mises à jour quotidiennes ⋅ 8 mai 2017 ACTUALITÉS LOIRE Alzheimer : des ateliers pour former les a

Google  
  Alzheimer
Mises à jour quotidiennes  8 mai 2017
 
  ACTUALITÉS  
 
LOIRE Alzheimer : des ateliers pour former les aidants familiaux à Feurs
Le centre de formation du Puits de l'Aune à Feurs met en place des ateliers à destination des aidants familiaux en charge de personnes atteintes de la ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
 
Participez à l'appel à projets : Alzheimer : rôle et place des familles en établissement d'hébergement
Pour la troisième année consécutive, l'Association France Alzheimer et maladies apparentées et la Fondation Médéric Alzheimer lancent un appel à ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
 
France Alzheimer 09 en assemblée
L'association France Alzheimer Ariège a tenu son assemblée générale à Varilhes en présence de Martine Esteban, maire de la commune.
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
 
Cerveau : méditer pour bien vieillir
C'est le choix qu'il faudra peut-être faire, à la soixantaine, pour prévenir la maladie d'Alzheimer. L'intérêt de ces apprentissages sur le bien vieillir est ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
Afficher plus de résultats | Modifier cette alerte
Vous avez reçu cet e-mail, car vous êtes abonné à Google Alertes.
RSS Recevoir cette alerte en tant que flux RSS
Envoyer des commentaires

Posté par ewilliam à 18:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

GoogleCancer Mises à jour quotidiennes ⋅ 8 mai 2017 ACTUALITÉS Donner ses cheveux pour aider les personnes atteintes de cancer

GoogleCancer

Mises à jour quotidiennes  8 mai 2017

ACTUALITÉS

Donner ses cheveux pour aider les personnes atteintes de cancer
FIGARO DEMAIN - En France, un réseau de 900 salons de coiffure récupère les cheveux de leurs clients pour aider les malades atteints de cancer et ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
Une femme qui a vaincu le cancer réalise ses rêves
Une citoyenne de Québec qui a survécu par miracle au cancer colorectal n'attend plus de vieillir pour vivre ses rêves. Paule Laflamme, 55 ans, ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
Tous mobilisés contre le cancer en isère
Le comité de l'Isère a remis ses subventions aux chercheurs et aux associations de malades du cancer. La cérémonie a permis de récompenser 25 ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
La vie après avoir surmonté le cancer
Valérie Bouchard a 20 ans lorsqu'elle apprend qu'elle est atteinte d'un cancer. Des lymphomes progressent rapidement. Une semaine plus tard, ses ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
A Gardanne, "Ceux qu'on aime" se mobilise contre le cancer
Si l'association "Ceux qu'on aime", créée en 2002, se mobilise tout au long de l'année contre le cancer, elle redouble d'énergie au mois de mai, ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
PHOTOS. Condamné par le cancer, il immortalise des moments avec sa famille qu'il ne pourra pas ...
A la lutte contre un cancer de la gorge depuis sept ans, Ray Burrow perd peu à peu son combat. Cet Américain de 41 ans a dernièrement décidé de ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
Cancer du col de l'utérus - L'OMS : «Il n'y a aucun problème de sécurité vaccinale»
Une jeune écolière serait tombée malade à cause du vaccin contre le cancer du col de l'utérus. Ce que réfute le représentant de l'Organisation ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
Record attendu pour l'opération «Les tulipes contre le cancer»
«La campagne 2017 des tulipes contre le cancer est à ce jour terminée, il reste encore quelques dépenses à régler avant de publier la recette finale» ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
Courir et marcher contre le cancer
Manifestation en faveur de la Ligue contre le cancer et Cami Sport après Cancer. Dès huit heures, bravant le vent et la fraîcheur, les membres du ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
Coup d'envoi de la campagne Euromelanoma, qui dépiste gratuitement le cancerde la peau
Le cancer de la peau est le plus répandu en Europe et bien que les Belges soient conscients des dangers de l'exposition au soleil, ils ne se protègent ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent

WEB

Cancer de la peau
Le Syndicat national des dermatologues-vénérologues (SNDV), en partenariat avec l'Institut national du cancer, organise une semaine d'information ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
Cancer du sein
Ce que l'on appelle « l'effet Angelina Jolie » a eu du bon dans le quotidien de certaines femmes. Il a permis entres autres de lever le tabou sur la ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
Coup d'envoi de la campagne Euromelanoma, qui dépiste gratuitement le cancerde la peau
Le cancer de la peau est le plus répandu en Europe et bien que les Belges soient conscients des dangers de l'exposition au soleil, ils ne se protègent ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
Les taux de survie à l'insuffisance cardiaque sont moins élevés que ceux de certains cancers
Un risque plus élevé de cancer même avec une faible consommation d'alcool ... Les taux de mortalité par cancer baissent plus rapidement chez les ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
Cette semaine, le dépistage du cancer de la peau est gratuit!
Voilà le slogan utilisé par Euro Melanoma, un organisme spécialisé dans le dépistage et la prévention du cancer de la peau. Comme nous, vous ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
Glycémie et cancers, des relations complexes, parfois contradictoires
Les personnes diabétiques ont un risque plus élevé que les non-diabétiques de développer certains cancers, en particulier digestifs (cancer ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent

Afficher plus de résultats | Modifier cette alerte

 

Posté par ewilliam à 18:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 février 2017

Alzheimer Mises à jour quotidiennes ⋅ 20 février 2017 ACTUALITÉS Meaux. Une conférence sur Alzheimer à l'hôtel de v

  Google  
  Alzheimer
Mises à jour quotidiennes  20 février 2017
 
  ACTUALITÉS  
  Meaux. Une conférence sur Alzheimer à l'hôtel de ville ce mardi
Le Parisien
Meaux, en février 2016. Une conférence gratuite sur la maladie d'Alzheimer est organisée à l'hôtel de ville, mardi 21 février. LP/O. B..
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
  ALZHEIMER et démences : Inhiber une seule protéine pour inverser la maladie
santé log
Pourrait-on inverser un certain nombre de maladies neurales, dont la SLA, Alzheimer et autres démences par la seule inhibition d'une protéine.
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
  Séjours vacances-répit France Alzheimer : une parenthèse détente dans un quotidien usant...
Senior Actu
On le sait peu… Mais pour apporter soutien et réconfort aux aidants, l'association France Alzheimer propose depuis près de trente ans des séjours de ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
  Contrats d'apprentissage - Fonction publique / MG France - MédicamentsAlzheimer
Hospimedia (Abonnement)
Dans la droite ligne de la politique de déploiement de l'apprentissage engagée par François Hollande, le Gouvernement vient de faire passer un ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
  Pour sa femme malade, il se bat contre le système
ladepeche.fr
Apparentée à Alzheimer, la dégénérescence fronto-temporale est une maladie rare, qui n'a malheureusement pas de traitement et qui ne se guérit ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
  Les locaux de l'unité de vie protégée prennent tournure à Traînel
L'Est Eclair
Le projet de création d'une unité de soins adaptés aux personnes souffrant de maladies neurodégénératives (Parkinson, Alzheimer) a été porté en ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
  WEB  
  Alzheimer : où en est la recherche
Serengo
Avec plus de 220 000 nouveaux cas chaque année, Alzheimer est la plus fréquente des maladies neurodégénératives. Cette pathologie complexe et ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
Afficher plus de résultats | Modifier cette alerte

Posté par ewilliam à 12:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 février 2017

La décision finale du Conseil d’Etat sur le vaccin DT-Polio a été rendue hier, mercredi 8 février : Les vaccins contre la dip

DT-P : on a gagné !
SI
Sante Nature Innovation
 
|
Hier, 20:04
EWILLIAM13090@gmail.com
Boîte de réception
ewilliam13090@gmail.com
Vous recevez trop de messages de Sante Nature Innovation ? Vous pouvez annuler votre abonnement
La Lettre Santé Nature Innovation par Jean-Marc Dupuis 
est un service d'information gratuit sur la santé, la nutrition et le bien-être.
Pour vous inscrire, rendez-vous ici

Pour ne plus recevoir nos messages, rendez-vous ici.

DT-P : on a gagné !

Chère lectrice, cher lecteur, 

La décision finale du Conseil d’Etat sur le vaccin DT-Polio a été rendue hier, mercredi 8 février :  

Les vaccins contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (DTP), les seuls obligatoires en France, devront être de nouveau disponibles sans association avec d’autres vaccins non obligatoires

Le ministère de la Santé dispose de 6 mois pour prendre des mesures visant à rendre disponibles ces trois seules vaccinations obligatoires. 

Le Conseil d’Etat est la plus haute juridiction administrative de France et ses avis ne peuvent pas être contestés. 

Que dit le Conseil d’État précisément ?

Le Conseil d'Etat a posé un principe de base clair : 

Les trois vaccins obligatoires en France doivent être disponibles sans association avec d'autres vaccins

Il "enjoint au ministre chargé de la Santé de prendre des mesures pour rendre disponibles" les vaccins DTP sous cette seule forme. 

"La loi, qui n'impose que trois obligations de vaccination, implique nécessairement qu'il soit possible de s'y conformer en usant de vaccins qui ne contiennent que ces trois vaccinations", a détaillé le Conseil d'Etat. 

Le vaccin DT-P sera-t-il bientôt de retour dans les pharmacies ?

Non. 

Les laboratoires Sanofi Pasteur, principal fabricant de ces vaccins, ne produisent plus aucun vaccin isolé contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (DTP) depuis 2008. 

Ils ont déclaré à la presse hier que le délai imposé par le Conseil d’Etat (six mois) est intenable : remettre massivement sur le marché un ancien produit demanderait minimum 18 mois. [1] 

Parmi les solutions discutées pour remédier à ce problème, une est particulièrement inquiétante : faire voter en urgence une loi pour rendre obligatoires également les vaccins présents dans le « supervaccin » hexavalent. 

Ainsi mercredi, France-Info a-t-elle diffusé cette inquiétante information : 

« Ce mercredi soir, l'Agence du Médicament a été saisie pour qu'un vaccin DTPolio soit remis sur le marché. Mais si les laboratoires pharmaceutiques refusent de le fabriquer, le gouvernement pourrait aussi changer la loi en passant de trois à six vaccins obligatoires. »[2] 

Parer à toutes les possibilités

Ce scénario noir ne peut malheureusement pas être écarté. 

Ainsi que nous l’avons expliqué à de nombreuses reprises, c’est la stratégie ouvertement conseillée par le rapport du « Comité d’orientation citoyenne sur la vaccination » rendu public le 30 novembre 2016, qui a préconisé de faire passer de trois à onze le nombre de vaccins obligatoires pour les nourrissons dans toute la France.[3] 

Ce rapport préconise en outre de mettre à la charge de la collectivité les inévitables accidents qui découleraient de la généralisation des vaccins, par un « régime d’indemnisation pris en charge par la solidarité nationale », plutôt que par l’industrie pharmaceutique. (voir page 32 du rapport). 

Ce rapport recommande en plus d’envisager le « changement de statut », c’est-à-dire de rendre obligatoire le très controversé vaccin contre la papillomavirus (contre le cancer du col de l’utérus), et même d’étendre la vaccination « aux jeunes garçons » ! (page 33 du rapport). 

Enfin, il préconise « la mise en œuvre sans délai de l’ensemble de ces recommandations » afin de « restaurer la confiance en la vaccination » (page 32 du rapport). 

Pour réduire le risque d’un tel passage en force, dont les autorités sanitaires sont sans doute malheureusement capables, je vous invite à signer la pétition ci-jointe si vous ne l’avez pas encore fait : http://petitions.ipsn.eu/mobilisation-vaccins-enfants/index.php 


Bien à vous, 

Jean-Marc Dupuis 



****************************** 
Publicités : 

Pas vu à la TV : Retrouvez toute l'actualité de la santé naturelle, indépendante et sans concession grâce à Alternatif Bien-Être, journal de référence de la santé naturelle, à découvrir ici (lien cliquable)

NOUVEAU ! Redécouvrez les vertus oubliées des plantes médicinales. Infusions, teintures-mères, décoctions, cataplasmes et onguents, apprenez les secrets de la médecine par les plantes en vous rendant ici

Sans effet secondaire  : Un des plus graves problèmes de la médecine actuelle est que, par manque de temps, de formation, mais aussi pour des raisons légales, les médecins conventionnels ont tendance à ne PAS proposer à leurs patients des solutions naturelles, qui offrent pourtant de grands espoirs. 

On sait pourtant aujourd'hui que des composés naturels peuvent contribuer à soulager douleurs et maladies, sans danger ni effet secondaire, et pour un coût dérisoire quand on a la bonne information. Pour en savoir plus, visitez la page ici. 

****************************** 

Si vous n'êtes pas encore abonné à La Lettre Santé Nature Innovation et que vous souhaitez vous aussi la recevoir gratuitement, inscrivez-vous ici

****************************** 

Pour être sûr de bien recevoir La Lettre Santé Nature Innovation sans qu'elle se perde dans votre boîte de messagerie électronique, visitez la page suivante

****************************** 

Si vous souhaitez commenter cet article, je vous invite à le faire ici

****************************** 

Si vous pensez que ce message pourrait intéresser un ami ou un proche, n'hésitez pas à le lui transférer par email (utilisez la fonction "transférer ce message" dans votre boîte de messagerie électronique). Pour partager cet article, vous pouvez utiliser l'un des réseaux sociaux suivants : 

Partagez sur Twitter Partagez sur Facebook Partagez sur Pinterest Partagez sur Google + Partagez sur LinkedIn

****************************** 

[1] Vaccins : que va changer la décision du Conseil d'Etat ? 

[2] Le Conseil d'Etat réclame le retour d'un vaccin DT-Polio 

[3] Rapport de la concertation citoyenne sur la vaccination 



****************************** 

Les informations de cette lettre d'information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de cette lettre d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie. 

La Lettre Santé Nature Innovation est un service d'information gratuit de Santé Nature Innovation (SNI Editions). 
Pour toute question, rendez-vous ici

Service courrier : Sercogest, 44 avenue de la Marne, 59290 Wasquehal - France 

****************************** 

Vous recevez ce message à l'adresse EWILLIAM13090@gmail.com car vous avez souscrit à La Lettre Santé Nature Innovation. Si vous ne souhaitez plus recevoir cette lettre d'information gratuite sur la santé naturelle, rendez-vous sur notre page de désinscription.

Posté par ewilliam à 15:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 janvier 2017

Google Alzheimer Mises à jour quotidiennes ⋅ 20 janvier 2017 -Voilà pourquoi on se perd quand on a la maladie d'Alzheimer

 

Google  
  Alzheimer
Mises à jour quotidiennes  20 janvier 2017
 
  ACTUALITÉS  
  Une lueur d'espoir d'un traitement contre l'Alzheimer
Boursier.com (Communiqué de presse)
Concernant cette dernière, l'OMS estime à plus de 47 millions le nombre de personnes atteintes de démences dans le monde (la maladie d'Alzheimer ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
  Voilà pourquoi on se perd quand on a la maladie d'Alzheimer
medisite.fr
La raison du défaut d'orientation des malades atteints d'Alzheimer vient d'être pointée du doigt par une étude américaine. Cela pourrait être le point ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
  "Vivere" : un témoignage poignant sur la maladie d'Alzheimer
Franceinfo
Pendant huit ans, Judith Abitbol a filmé dans un petit village italien, Ede Bartolozzi, atteinte de la maladie d'Alzheimer. Sa fille Paola l'accompagnera ...
Google Plus Facebook Twitter Signaler comme non pertinent
 
Afficher plus de résultats | Modifier cette alerte
Vous avez reçu cet e-mail, car vous êtes abonné à Google Alertes.

Posté par ewilliam à 16:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]